Les livres où il fait bon lire ...

Publié le par Laurette

Les livres où il fait bon lire ...
Les livres où il fait bon lire ...

Aujourd'hui j'ouvre une NOUVELLE PAGE : "les livres qui parlent des livres". Le tout est de commencer ... et pour ça je choisit le plus amusant que j'ai lu...amusant mais pas seulement !

Chroniqué pour le challenge "je lis aussi des albums"

- C'est un livre, Lane SMITH, Éditions Gallimard Jeunesse, 2013 - album 25/60 -

Les livres où il fait bon lire ...

C'est un délicieux pied de nez à la bataille "version numérique contre format papier" ...

Pas sûr, en revanche, que ce livre fasse l’unanimité parmi les "geek", représentés par un âne, un peu bébête donc, qui, chose quand même peu plausible, ignore complètement ce qu'est un livre et se demande comment faire défiler le texte, si ça marche en Wi-Fi, où est la souris ...le défenseur du livre lui s'en sort bien, représenté par l'animal malin par excellence, le singe ...quoi qu'un peu trop sérieux quand même ce personnage, et pas très drôle finalement ! C'est mon petit bémol ...

Alors ça serait cela l'avenir ... des jeunes qui ignorent jusqu'à savoir ce qu'est un livre ...? NON, quand même, j'ai un peu de mal à imaginer ce scénario...je sais que les librairies indépendantes ne sont pas au mieux mais, d’après ce que j'ai pu lire, les jeunes n'ont pas cessé de lire, ils lisent différemment et ils sont de moins gros lecteurs également. L'économie du livre n'est pas au plus mal, mais les ventes de livres ne se font plus uniquement en librairie. Il faut désormais composer avec les ventes en ligne, et les ventes en hypermarché ... la production de livres n'a jamais été aussi importante, nous sommes littéralement noyés sous les titres, et les gros lecteurs se font plus rares (tellement de choix de loisirs aujourd'hui ...) pas de surprise donc à ce que les ventes baissent un peu...

Que les ventes en ligne et en hypermarché se propagent ne me plait guère car je reste attachée à la librairie, où je prend le temps de regarder les nouveautés, feuilleter les classiques, et où je fais bien souvent de belles découvertes, je crée des occasions de me laisser surprendre, au hasard de la balade. Mais je ne refuse pas pour autant la modernité et y ai recours de temps en temps, bien pratique pour les achats programmés comme ceux de Noël par exemple où il devient clairement impossible de flâner dans les rayons de sa librairie. En revanche, je boude littéralement les hypermarchés, où il est clairement impossible de trouver autre chose que le "prêt à penser" ... certains diront que c'est un moyen d’amener les non lecteurs à croiser le chemin du livre, ... moi je crois que c'est surtout un moyen supplémentaire de faire de l'argent, ... ne faut-il quand même être un peu plus exigeant ??? Je n'ai aucunement la prétention de penser que je lis mieux ou plus en boudant l'hypermarché mais pour regarder régulièrement ce qui y est présenté, aucune chance d'y trouver quoi que ce soit qui sort des 40 "meilleurs ventes" et en matière de littérature jeunesse, c'est clairement pour moi, le rayon le moins intérressant du magasin, à éviter à tout prix, surtout quand on fait l'erreur d'emmener ses enfants pour la corvée des courses ... !

Mais, si l'on en croit ce petit album, on peut aimer la modernité et prendre plaisir à plonger, sans trop d'hésitations dans un bon bouquin...il n'y aurait donc pas à craindre l'arrivée tant décriée du livre numérique ??? Je dois bien avouer que je ne sais pas moi même quoi en penser...il semblerait d'ailleurs que les lecteurs de livres numériques, soient de gros lecteurs... pour ma part, je surf aisément et avec plaisir, je "blog" même, puisque je suis ici à vous écrire, car je penses que le numérique est un formidable outil de découverte et de partage, à qui sait s'en servir, et qui me donne parfois l'impression, certes un peu illusoire, de rajouter des années à ma vie, mais côté lecture, je suis resté attachée au rituel du papier, trop rare moment de liberté totale où plus rien n'a vraiment d'importance, où l'esprit s’échappe et vagabonde entre deux mondes, où le temps s'arrête pour laisse place à un plaisir inexplicable à celui qui n'a jamais ouvert un livre...

Pour la petite réfléxion qu'il m'a inspirée, pour le ton décalé, l'humour et l'originalité de cet album, je le recommande. Sûr qu'il pourra faire naître des petites débats avec les enfants sur le sens que chacun donne à ses lectures...

Les livres où il fait bon lire ...

A noter qu'une version maternelle, pour une première découverte du livre est sortie en 2012, je ne l'ai pas encore lu mais le ton semble le même, version couche-culotte et bibi ....

- C'est un petit livre, Lane SMITH, Éditions Gallimard Jeunesse, 2012

Les livres où il fait bon lire ...
Les livres où il fait bon lire ...

Je finirai par une petite expérience personnelle... j'ai été amenée il y a quelques jours à rencontrer et interviewer des collégiens, membres volontaires d'un comité de lecture...des collégiens que j'ai trouvé tout à fait "normaux", très loin de l'image d’intellectuel "premier de la classe", que l'on pourrait avoir d'ailleurs... et j'ai été réellement et agréablement surprise de voir le plaisir qu'ils prenaient à lire, et le nombre hallucinant de livres qu'ils dévorent ... beaucoup de science fiction, de féérique, des mangas ... une expérience inédite pour moi que je renouvèle dans quelques semaines afin de réaliser un livret de coups de cœur d'ados, que je ne manquerait pas de vous faire partager bien sûr !!!

Les livres où il fait bon lire ...

Pour avoir une petite idées, voici l'un des romans cités :

- CHERUB, déjà 15 tomes sortis entre 2007 et 2014, de Robert Muchamore, chez Casterman

Résumé de l'éditeur : "Au sein du gouvernement britannique, seules deux personnes — le Premier ministre et le ministre des services secrets — connaissent l’existence de CHERUB. Cette agence de renseignement gouvernementale ultra-secrète a pour particularité de ne recruter et utiliser que de jeunes orphelins, de huit à dix-sept ans. C’est le cas de l’adolescent James Adams, un déshérité de la société britannique, que son intégration à CHERUB a probablement sauvé d’une dérive violente."

Pour y voir un peu plus clair sur le sujet, et vous faire votre propre idées, QUELQUES RESSOURCES à parcourir :

- L'intégralité d'une émission "du grain à moudre" de 2007, sur France Culture, dont le sujet était "Les lecteurs sont-ils une espèce en voie de disparition ?" à lire ici http://www.fabriquedesens.net/Les-lecteurs-sont-ils-une-especehttp://

- Article du monde, de 2010, intitulé "moins de gros lecteurs, plus de best-sellers"par ici http://www.lemonde.fr/livres/article/2010/03/25/moins-de-gros-lecteurs-plus-de-best-sellers_1324239_3260.html

- Deux articles du monde de 2011 "la fin de la librairie ...", la partie 1 ici http://lafeuille.blog.lemonde.fr/2011/10/28/la-fin-de-la-librairie-1ere-partie-ce-nest-pas-linternet-qui-a-tue-la-librairie/ et la partie 2 ici : http://lafeuille.blog.lemonde.fr/2011/11/18/la-fin-de-la-librairie-2e-partie-pourquoi-nous-sommes-nous-detournes-des-librairies/

- Article de la revue Sciences Humaines, de 2011, "Enquêtes sur la lecture : un bilan plutôt positif" à lire ici : http://www.scienceshumaines.com/enquetes-sur-la-lecture-un-bilan-plutot-positif_fr_581.html

- Article de l'Express, de 2012, "qui sont les lecteurs de livres numériques ?" à voir ici : http://lexpansion.lexpress.fr/high-tech/qui-sont-les-lecteurs-de-livres-numeriques_1332733.html

- Article de Télérama de 2013 : "Mutation de l'animal lecteur : les nouvelles pratiques de lecture" à lire par ici : http://www.telerama.fr/livre/mutation-de-l-animal-lecteur-les-nouvelles-pratiques-de-lecture,101239.php

- Palmarès des meilleurs ventes de livres du moment, http://www.edistat.com/palmares.php à voir ici également http://www.senscritique.com/livres/meilleures-ventes/page-3

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Mademoiselle-litterature 27/04/2014 08:25

Un livre que j'ai l'occasion d'analyser en vitesse en cours de sciences philosophiques. (Je vous en dirai plus au prochain cours s'il continue l'analyse). Enfin, il m'a plu mais sans plus… Les dessins ne m'attirent pas trop non plus! Mais il y a l'air chouette quand même hein ;-)

Laurette 28/04/2014 21:44

Je l'ai fait acheté pour ma structure ... je vais le relire et le commenter la semaine prochaine en hommage à la Belgique alors... :-)

Mademoiselle-litterature 28/04/2014 21:03

Un livre qui pourrait te plaire, dans la thématique "livres dans la littérature jeunesse" (par contre je ne l'ai pas lu, juste entr'aperçu au salon): Un livre ça sert à quoi chez les éditions Alice Jeunesse (éditions belge, promotion de la Belgique :D). Si tu veux tenter… et dis moi ce que tu en auras pensé ;-)

Laurette 28/04/2014 20:36

Mes études sont déjà loin, ... dommage, dans une autre vie peut-être, passer mes journées au milieu des livres, cela m'aurait vraiment plu mais à 18 ans, on ne le réalise pas encore, enfin pas toujours !!! Je viens de t'indiquer un autre live, en répondant à ton message sur le blog amis-lecteurs...

Mademoiselle-litterature 28/04/2014 20:24

Une énorme chance oui! Surtout que j'aimerai vraiment me spécialiser dans la littérature jeunesse! On a même eu un cours de littérature jeunesse l'année passée, trop court à mon goût (même si la prof ne donnait pas du tout envie…). Mais grâce à ce cours, j'ai appris beaucoup de choses dont l'histoire de la littérature jeunesse! Enfin, c'est un des nombreux avantages des études de bibliothécaire ;-)

Laurette 27/04/2014 18:33

En tout cas tu as de la chance d'étudier des albums en cours ... veinarde !

Blandine 26/04/2014 22:43

Mais quelle bonne et super idée cette nouvelle page!!!

Je suis sûre que ce livre me plairait énormément, d'autant plus que j'en ai lu une "critique" sur le blog La Mare aux mots! http://lamareauxmots.com/blog/quand-les-livres-parlent-des-livres/

Mais pour aller dans leur sens, cet album se destine à des enfants et pour leur faire découvrir le pouvoir de la lecture. Or, nos chers bambins savent-ils ce qu'est le wifi? Les SMS, le langage "LOL, PTDR, MDR, et pire, VDM??? Bref, tu vois ce que je veux dire.

Cette question de la pérennité du livre, et depuis quelques années, du livre papier, n'est pas nouvelle! Au début des années 90, est sorti un livre pour jeunes ado de science-fiction. Des jeunes ne savaient pas ce qu'était un livre et redécouvraient cet objet incongru dans les mainsdu père d'un des jeunes. Je ne me souviens plus du titre et l'ai découvert dans cet ouvrage qui nous parel de al littérature jeunesse dans son ensemble: Hélène Montardre, Mais que lisent-ils ? Editions Fleurus, Paris, 2001.

On a le sentiment que les jeunes lisent moins. Ce qui est faux! Ils lisent plus mais sur de multiples supports, comme tu le décris très bien: smartphone, tablette, ordi, liseuse... et vu la multiplicité et la vitesse des sources, les anciennes données sont obsolètes.

En hypermarché, le truc c'est que les gérants se fichent de la qualité, tout ce qui importe, c'est LE CHIFFRE!!! Le livre est une boîte de conserve, ou pire, une cannette de bière, qui doit être vendue. Il faut que le client qui a entendu parler du livre de... à la radio ou tv, le trouve de suite grâce à une présentation massive et surtout sans avoir à chercher! Or, le fonctionnement d'un rayon librairie se joue sur la multiplicité des références pour un petit coût à l'exemplaire et un petit stock d'une même référence (tout le monde ne veut pas lire QUE du Musso ou du Lévy ou le dernier BHL)... Beaucoup de place pour peu de CHIFFRE! Ils n'aiment pas, d'où les Dora&Co...
Dans certains, tu peux avoir une offre plus élargie, car calculée sur la surface du magasin et non sur sa zone géographique ou potentialité d'achat par un contexte social aisé.

De plus, beaucoup de maisons d'édition fonctionnent ainsi, et cela ne t'aura certainement pas échappé, même si c'est plus vrai pour la litté adulte qu'enfant, les thèmes des romans sont des commandes... Le calibrage et l'uniformisation sont partout... d'où le soutien qu'il nous faut fournir aux librairies indépendantes (et autres)!

Blandine 27/04/2014 23:43

Chouette ;-) j'en ai profité aussi car j'ai vu qu'il en avait édité d'autres!
Leurs catalogues et études sont aussi très intéressants!

Laurette 27/04/2014 23:35

Trop cool, merci, je viens de passer pleins de petites commandes ... pour les livrets auteur, j'en ai aussi quelques-uns, trouvés chez le libraire ...

Blandine 27/04/2014 22:53

J'y pense, ici tu trouveras (et gratuitement!) un petit livre édité par (et pour) l'Ecole des Loisirs pour promouvoir la lecture jeunesse par des auteurs et illustrateurs publiés chez eux. C'est très intéressant! Son p'tit nom: "Lire est le propre de l'Homme"! http://www.lirelire.org/
Tu peux aussi commander des livrets de présentation très bien fournis sur les auteurs de l'Ecole des Loisirs (toujours gratuits). J'en ai pas mal à la maison et c'est très enrichissant!

Laurette 26/04/2014 23:04

C'est amusant de pouvoir chercher les références qui nous sont destinées, et ça m'amuse de voir ma fille faire de gros yeux sans comprendre pourquoi je rigole ...

Blandine 26/04/2014 23:01

C'est ce qui est génial avec les livres pour enfants! Il y a plusieurs degrés de lecture!

Laurette 26/04/2014 22:59

Je te rejoins sur tous les points Blandine,... et j’espère bien aussi que les enfants, contrairement au petit âne du livre connaissent mieux les livres que le Wi-Fi, les SMS et les LOL et compagnie ... c'est un clin d’œil pour les adultes tout ça ... voilà aussi pourquoi je lis tant d'albums jeunesse ... c'est comme les petits écoliers, ce n'est pas que pour les enfants !!!