Les chroniques d'Elise

Publié le par Laurette

Le 29 juin (et oui déjà ... mais où suis-je passée tout ce temps là ???), je vous présentais Élise, notre réunionnaise (qui ne l'ai plus depuis ...), la nouvelle "chroniqueuse" de ce petit blog, qui un jour, par surprise, à bondi dans ma boîte mail me couvrant de louanges, me remerciant d'exister ... une fan ? pour mon tout petit blog de rien du tout ...? Comment aurais-je pu résister ??? Comme disait si bien Oscar, "la meilleur façon de résister à la tentation est d'y céder"... aussitôt dit aussitôt fait...une vingtaine de mails plus tard, j'avais déjà quelques chroniques en stock...et puis, nous avons toutes les deux déménagé, avec tout le lot de petits et grands changements qui vont avec ... bref, me voici Élise, j'ai tout gardé au chaud, comme promis ... et voilà ta première chronique...ET UN GRAND MERCI.

La Première fois que je suis née, Vicent CUVELLIER, Charles DUTERTRE, Edition Gallimard.

Les chroniques d'Elise

C'est le un livre particulier

Il se lit, se regarde, mais surtout il permet de dérouler une vraie discussion avec son ou ses enfants autour de la vie en général. La leur, la notre. Et ça peut se faire avec maman ET/OU papa car il est tellement bien fichu que tout le monde peut se l'approprier.


Un livre qui raconte l'histoire de toutes les premières fois importantes. Premiers pas, premier bobo, premier amoureux, premier café.... en commençant par la naissance. Un livre poétique et drôle sur la vie tout simplement. A mettre entre toutes les mains!!!

Il est plein d'amour et d'humour sans pour autant faire abstraction des sujets graves. Mais toujours avec ce petit truc en plus.


Il est rangé dans les albums jeunesse mais vous pouvez aussi l'offrir à votre maman, vos copines, les enfants de vos copines, pour les anniversaires des copains de vos loulous...
ce livre est UN TRÉSOR qu'il faut partager.


L'avis de Maïla 6 ans 1/2
"J'aime bien tout dans ce livre car il est beau, et puis on en profite pour se raconter notre histoire avec papa et maman et ça c'est cool et drôle aussi.
Et même que la première fois que j'ai lu ce livre et ben j'ai voulu le relire tout de suite.
La 1 ère fois que maman me l'a lu (c'était le même jour) elle a versé une larme et je l'ai vu. Ce que je préfère vraiment c'est le détail du grain de beauté BLABLA BLABLA...."

Oui c'est pas cool ! je censure ma fille! mais je suis obligée.... sinon ça va tout gâcher...

L'avis d'Eliott 3 ans
"Moi j'aime bien quand ma maman elle le raconte pourquoi je m'appelle Eliott.
Et j'aime beaucoup quand le rocher il a pleuré."

Vous n'en serez pas plus amis lecteurs ... il va falloir courir les bibliothèque ou les librairies pour vos procurer ce très bel album ... en tout cas, moi j'étais passé à côté et c'est sûr, ce week-end, ma carte bleue et moi on a rendez-vous !!! (sauf si un ami lecteur tiens ABSOLUMENT me l'offrir avant ... faites vous connaître, je vous en prie ... ;-) ce livre là, à mon avis, il ne faut pas passer à côté, j'ai comme l'impression qu'il va passer dans mes coups de cœur ... je vous raconterais ...

Prochaine chronique d’Élise très bientôt, promis ...

Les extraits choisis par Élise ...

Cette capacité qu'ont les enfants à assumer la vie et ses aléas, et à nous consoler, m'éppate !!!
Cette capacité qu'ont les enfants à assumer la vie et ses aléas, et à nous consoler, m'éppate !!!

Cette capacité qu'ont les enfants à assumer la vie et ses aléas, et à nous consoler, m'éppate !!!

Et je n'ai pas résisté non plus à ces deux passages...

Amies mamans, cette dernière phrase ne vous parle t-elle pas au plus profond de vos entrailles ??? Moi, je confirme que quand ma fille est née, je suis née pour la deuxième fois ...
Amies mamans, cette dernière phrase ne vous parle t-elle pas au plus profond de vos entrailles ??? Moi, je confirme que quand ma fille est née, je suis née pour la deuxième fois ...

Amies mamans, cette dernière phrase ne vous parle t-elle pas au plus profond de vos entrailles ??? Moi, je confirme que quand ma fille est née, je suis née pour la deuxième fois ...

Commenter cet article