De l'art, encore ...

Publié le par Laurette

J'ai commencé la journée avec un album présentant la version conventionnelle de l'Art, et j'y mets un grand A, une œuvre époustouflante de Picasso, Guernica, et bien sûr, l'Artiste, celui qui porte un grand A, a cela de fabuleux qu'il est un incroyable témoin de l'histoire... mais je restais un peu sur ma fin, car je vois bien d'autres bénéfices dans l'art, les arts, et l'infini champ des possibles qu'ils ouvrent, surtout celui de se découvrir soi même.

Tenir un pinceau, un violon, un ébauchoir, un stylo, une casserole, une caméra, un appareil photo ... qu'importe l'outil que l'on choisisse, je suis intimement convaincu que l'on a tous en nous la capacité de créer, de transformer, de changer le monde ou simplement sa vie, de lui donner un sens ou juste une petite touche de couleur, un petit supplément d'âme...En cela, le monde est rempli d'artistes, qu'on leur accorde ou non le titre, n'a que que peu d'importance...tout n'est qu'une histoire de regard, de plaisir et d'émotions.

Voilà deux albums complémentaires qui reflètent un peu ce point de vue ... glanés ce jour à la bibliothèque.

Challenge "Je lis aussi des albums", lecture 9/100, belle lecture

De l'art, encore ...

- Un bon point pour Zoé, Peter H REYNOLDS, Milan Jeunesse, 2003

Zoé, c'est un peu ma fille, la votre aussi peut-être, une petite fille complexée, farouchement persuadée qu'elle ne sait pas dessiner, se référant probablement aux règles conventionnelles du dessin et qui du coup s’empêche même d'essayer.

Heureusement pour notre petite zoé, elle croise le regard bienveillant et ouvert de Mme Chevalet...qui lui permettra de sortir des sentiers battus, et la guidera sur le chemin décomplexé de la création où tout commence bien souvent pas un simple point...une courbe, une ligne, une couleur...Ne pas chercher à devenir Picasso, surtout pas, voilà probablement la leçon, alors, on s'enlève de la tête l'idée saugrenue que certains sont nés sans talent et on s'essaye. Voilà le message, c'est simple mais tellement vrai que ça valait le coup de le rappeler.

Challenge "Je lis aussi des albums", lecture 10/100, belle lecture

De l'art, encore ...

- Moi, c'est moi !, Peter H REYNOLDS, Milan Jeunesse, 2004

Un deuxième album qui s'accorde et se complète parfaitement. Voilà maintenant Joël. Lui aime dessiner, n'importe quand, n'importe quoi et n'importe où ... mais le regard des autres peut être si violent et nous coupe bien souvent dans notre élan si l'on y accorde trop d'importance...Alors que Joël tente de dessiner à sa manière un bouquet de fleur, son grand dadais de frère éclate de rire. Un petit rire mais de grandes conséquences ... persuadé alors de ne pas dessiner comme il faut, Joël abandonne sa passion. Mais c'est sans compter sur un autre regard, plus naïf peut-être, plus abstrait mais aussi plus sincère, celui d'Andrea la petite sœur, qui, dans l'ombre, collectionne les dessins de son frère, ce grand artiste à ses yeux...elle aura alors les mots réparateurs et lui apprendra à regarder la vie différemment, ... on peut dessiner un bouquet de fleur ou l'on peut faire un dessin "fleuresque", et ça change tout ... Joël reprend goût au dessin et, n'essayant plus d'être un artiste parfait, dessinera simplement ce qu'il voie, tel qu'il le voie, sans se soucier d'autre chose que de ses émotions et de savourer la vie ...

Deux jolis albums, des textes simples, des illustrations enfantines, le tout fonctionne bien. Une belle façon de parler de création, d'art, d'assurance, d'estime de soi, de regard porté sur la vie...

Belles lectures...

Commenter cet article