Une promenade extra ordinaire ... avec Anthony Browne

Publié le par Laurette

Challenge "Je lis aussi des albums" - lecture 40/100 - bel album -

[ - En lecture croisée avec Blandine, du blog VivreLivre... - ]

Une histoire à quatre voix, Anthony Browne, Éditions Kaléidoscope, 1998

Une promenade extra ordinaire ... avec Anthony Browne

"Toute histoire dépend du point de vue de celui qui la raconte" ... ainsi commençait le petit chaperon rouge n'a pas tout vu, que je présentais il y a plusieurs semaines déjà par ici http://casalaurette.over-blog.com/2015/05/le-rouge-defis.html

Et c'est cette lecture qui me remettait en mémoire l'album que nous présentons aujourd'hui avec Blandine en lecture croisée. Le procédé et le même, un bel exercice de style comme le précise la 4ème de couverture "Ce pourrait n'être que le récit à quatre voix d'une promenade au parc mais la plume et le trait d'Anthony Browne ont transformé cette histoire simple en un fascinant exercice de style".

Ce qui me ramène, encore une fois, au fabuleux travail littéraire de Raymond Queneau, Exercice de Styles, que j'affectionne particulièrement. Car la langue, française en l’occurrence, est riche, belle, et peut aussi être follement amusante quand on se donne le temps et les moyens de la détricoter.

Un parc, banal, comme il en existe tant, une journée, au hasard, comme toutes les autres, des parents, pris dans leur quotidien déjà trop bien huilé, deux chiens, qui ne pensent qu'à jouer et deux enfants, qui savent bien, eux, que chaque jour compte, qu'un parc banal peut devenir le plus bel endroit de la terre, une journée ordinaire, la meilleur des journées, et qu'un autre enfant, même si on ne l'a jamais rencontré, peut, en l'espace d'une minute devenir un formidable partenaire de jeux même dans le plus insignifiant des lieux, par la plus insignifiante des journées ... cet album nous donne à réfléchir, sur la perception des espaces et du temps, nous donne à relativiser, nous apprend que pour voir la vie du bon côté il suffit parfois seulement de la retourner ... de voir les choses sous un autre angle ! Un album frais, touchant, positif.

C'est donc à partir d'une ballade au parc en famille anodine qu'Anthony Brown nous propose 4 versions différentes d'un même évènement selon les 4 principaux protagonistes, une mère, son fils, un père, sa fille. Côte à côte pourtant, les parents eux, ne se verront même pas, pendant que leurs enfants, profiteront de cette précieuse balade pour se découvrir et apporter un peu de joie et de fraicheur à leur terne et bien triste quotidien.

Le texte est épuré, mais vrai, il s'inscrit parfaitement dans l'idée même du procédé où tout repose, non sur un texte sophistiqué mais sur la simplicité de la vie. Les illustrations, comme toujours dans les albums d'Anthony Browne, sont très travaillées, fantaisistes, regorgent de détails amusants et symboliques qui a eux seuls méritent toujours plusieurs relectures...

Un petit décryptage sur quelques clins d'oeil artistiques à découvrir au fil des pages qui font aussi toute la richesse de cet album ...

Dés la première page, on tombe nez à nez avec une maison, froide, triste, austère, comme semble l'être la vie du petit garçon ..., si l'on se fit à l'intérieur figé, vide de sens, de vie que l'on retrouve en troisième voix, celle du petit garçon ...

Une promenade extra ordinaire ... avec Anthony Browne
Une promenade extra ordinaire ... avec Anthony Browne

Et bien cette maison, c'est une reproduction fidèle d'une œuvre d' Edward Hopper, artiste peintre américain mort en 1967. Voyez plutôt la troublante ressemblance ...

Une promenade extra ordinaire ... avec Anthony Browne

On trouve aussi du Magritte, beaucoup de Magritte au fil des pages comme ces chapeaux dissimulés un peu partout dans cette image, lampadaires, nuages, arbre et même l'ombre du petit garçon ...

Une promenade extra ordinaire ... avec Anthony Browne

Inspiration Magritte encore dans ces drôles d'arbres ...

Une promenade extra ordinaire ... avec Anthony Browne

Pour mémoire Magritte c'est ça, entre autre ... on y retrouve le fameux chapeau !!!

Une promenade extra ordinaire ... avec Anthony Browne

Plusieurs autres œuvre d'arts se retrouvent dans cet album, de manière plus ou moins visible ...

Voyez plutôt le sort réservé au chevalier souriant, de F. Hals et à la Joconde de L de Vinci, avant et après la ballade ... qui passe de grise mise à tango endiablé ...

Une promenade extra ordinaire ... avec Anthony Browne
Une promenade extra ordinaire ... avec Anthony Browne
Une promenade extra ordinaire ... avec Anthony Browne
Une promenade extra ordinaire ... avec Anthony Browne

On trouve aussi, et il faut bien observer, le cri de Munch, ... le choix d'Anthony Brown pour illustrer le récit du père, 2ème voix : "...j'ai consulté les offres d'emploi. Je sais que c'est une perte de temps, mais on a tous besoin d'un petit fond d'espoir non ?"

Une promenade extra ordinaire ... avec Anthony Browne

Et voilà l'original ...

Une promenade extra ordinaire ... avec Anthony Browne

Et personnellement j'aime plus particulièrement cette fontaine, inspirée de la fontaine de Neptune à Florence de B. Ammannati... et quelle réinterprétation ... quelle fantaisie, ... et ces poissons placés en aquarium ..., et toujours la banane ... en haut du trident !

A observer en fond, la baleine dans les arbres, et les troncs multicolores,

Une promenade extra ordinaire ... avec Anthony Browne

Voici la fontaine de Neptune en question ...

Une promenade extra ordinaire ... avec Anthony Browne

J'ai aussi aimé ...

Retrouver quelques autres personnages célèbres comme Mary Poppins, King Kong, Cupidon ... saurez-vous les retrouver ???

Mais aussi .... ces deux statues gréco-romaines revisitées.

Une promenade extra ordinaire ... avec Anthony Browne

Ou encore cette image qui symbolise bien les deux univers, les deux personnalités des enfants, un petit garçon un peu trop triste, une petite fille gaie et fantaisiste ...

Une promenade extra ordinaire ... avec Anthony Browne

Retrouvez toutes ces infos et bien d'autres encore par là ...

Et un peu par là aussi ...

Les petits plus ...

Un album qui a reçu le prix Anglais Kurt Maschler, et, pour l'ensemble de son oeuvre, Anthony Browne a reçu en 2000, en catégorie illustrateur, le prix Hans Christian Andersen, surnommé le petit prix Nobel de littérature, prix international décerné tous les deux ans par l’IBBY (l'International Board on Books for Young People ou, en Français, l'Union internationale pour les Livres de Jeunesse), avec remise de médailles par la reine du Danemark s'il vous plait ...

Retrouvez sur ce blog deux autres albums d'Anthony Browne chroniqués :

Une promenade extra ordinaire ... avec Anthony Browne

A Calicochon, chroniqué en page dédiée "fille-garçon" par là http://casalaurette.over-blog.com/biblio-filles-gar%C3%A7ons.html

Une promenade extra ordinaire ... avec Anthony Browne

Billy se bile, en article tracas, soucis, chagrin, raz-le-bol, en juin 2014, à lire par ici http://casalaurette.over-blog.com/2014/06/tracas-soucis-chagrin-raz-le-bol.html

Et maintenant, ..., retrouvez vite la chronique de Blandine, que je m'en vais lire ...

Commenter cet article

Estellecalim 11/07/2015 19:29

J'adore le principe de ce livre fait de citations picturales ! Je vais le chercher bien vite chez ma libraire !