Balade "entre chien et loup"

Publié le par Laurette

On est déjà mercredi, ce que le temps passe vite ... déjà 6 semaines que je me balade dans l'univers d'Isabelle Simler, et j'empreinte désormais le chemin du retour ... à regret ! Mais il me reste encore quelques belles lectures à vous présenter, en commençant par celle d'aujourd'hui, probablement ma préférée entre toutes ... le premier album que j'ai eu entre les mains qui m'a donné envie de lire tout le reste. Une découverte que je dois à Blandine...encore une ! Merci copinaute... ;-)

Challenge "Je lis aussi des albums" - lecture 68/100 - Gros coup de coeur -

Heure bleue, Isabelle Simler, Editions Courtes et Longues, 2015

Balade "entre chien et loup"

"Le jour s'éloigne ... bientôt la nuit. Entre les deux, elle passe... C'est l'heure bleue"

Je n'avais jamais entendu ce terme que je trouve ravissant ... habituée pour ma part à nommer ce moment si particulier de la journée par le terme "entre chien et loup"... une heure magique pour habituer son œil à l'obscurité qui pointe le bout de son nez, où le bleu clair du jour s’assombrit peu à peu, laissant place à d'autres nuances, plus propices pour les sorties animales en tous genres, toutes de bleu vêtues évidemment.

Des animaux qui parfois traversent la route de campagne juste avant notre passage et nous laisse sans voix devant un spectacle d'une pureté souvent inégalée.

Sous les traits habiles et précis d'Isabelle Simler, ce spectacle prends une dimension dont je n'avais jusqu'ici pas pris conscience ... Elle nous offre à nouveau un imagier nature d'une beauté à couper le souffle...

Une déclinaison de dizaines de bleus différents, parfaitement orchestrée et mise en valeur par quelques touches de rouge, de jaune ou d'orangé pour mettre en lumière les atours de magnifiques espèces animales et végétales ...

Balade "entre chien et loup"
Balade "entre chien et loup"
Balade "entre chien et loup"

Et comme toujours, le texte est sobre et délicat et nous offre une lecture à voix haute très poétique, presque chuchotée comme pour ne pas troubler le spectacle. Et l'on découvre émerveillés les noms d’espèces jusqu'alors inconnues et tout le vocabulaire précis qui peut y être associé et qui nous livre toute la richesse de notre belle langue.

" Entre les lotus, les grenouilles azurées se rejoignent en coassant"

"Toutes les mésanges bleues zinzinulent en même temps"

"Les ailes des morphos bleus étincellent sur les ipomées"

"Ils sont au rendez-vous, chaque soir, silencieux, et la nuit en douce, les enveloppe tous"

Le regard que porte Isabelle Simler sur cette belle nature qui nous entoure mais que nous ne prenons pas ou plus le temps d'observer me donne toujours envie, un peu plus à chaque album, de découvrir l'univers de quelques espèces présentées ... Aujourd'hui, mon regard s'est arrêté sur ce magnifique geai bleu.

Balade "entre chien et loup"

J'ai découvert avec amusement l'un de ses petits rituels ... le formicage. Pour se débarrasser des petits parasites qui couvrent son plumage, telles que les tiques, le geai a trouvé une parade ... il se jette dans une fourmilière ! Les fourmis affolés par l'intrusion, secrètent de l'acide formique pour se défendre. Un poison qui vient à bout des parasites. Et une belle coopération, le geai est débarrassé des intrus et les fourmis y gagnent un festin !

Je termine donc par ces quelques photos du magnifique oiseau et vous dit à mercredi prochain pour l'une des dernières lectures en compagnie d'Isabelle Simler...

En attendant, allez faire un tour chez Blandine pour découvrir sa chronique, c'est par .

Balade "entre chien et loup"

Commenter cet article

Blandine 04/10/2015 00:03

Coucou! Merci pour le partage!
Cet album est une vraie découverte, d'un univers, d'une plume, d'un regard sur le monde: je suis sous le charme aussi même si ma préférence va à son dernier titre, je crois: Dans les poches de... Quand cela approche les contes, je craque ;-)
Bizz

Laurette 04/10/2015 01:42

Pour l'originalité de l'album, j'opte aussi pour les poches ... mais les illustrations et les couleurs de celui-ci ... j'ai vraiment été envoutée je crois ... Bizz