"La saga des petits lecteur", épisode 5 spécial sorcières

Publié le par Laurette

A l'occasion du mois de la trouille, et dans le cadre du Challenge Halloween de Hilde et Lou, c'est avec Blandine que je reviens aujourd'hui en chronique croisée "premières lectures, premiers romans jeunesse" dédiés aux personnages d'Halloween, pour elle les OGRES, pour moi les SORCIÈRES.

J'ai ressorti pour l'occasion des lectures que je n'avais pas ouvertes depuis ... trop longtemps. Je suis tombée dans la littérature jeunesse quand j'avais une vingtaine d'année et je devais nourrir à l'époque une passion ardente pour les sorcières... C'est amusant de retomber plus de 10 ans après sur les tous tous premiers livres qui ont rejoins ma bibliothèque jeunesse. Le plaisir de la RE-lecture que je partage pour le chalenge des RE de Blandine.  

"La saga des petits lecteur", épisode 5 spécial sorcières

La sorcière amoureuse,

Claire Ubac et Nicole Claveloux,

J'aime Lire, Bayard Poche,

1997

Pour les lecteurs de 6-10 ans

Notre première sorcière s'appelle Yark. Elle est laide, mais laide ... si laide qu'elle remporte depuis deux siècles le grand prix de laideur décerné au bal annuel des sorcières.

Ses arguments sont imparables ... robe en dentelle de mygale, "décoiffure" gluante et péliculée à souhait, "démaquillage" à frémir !

Mais elle doit son succès à son fidèle corbeau, coco, aussi habile pour la couture, la coiffure que le maquillage ou la manucure !

"La saga des petits lecteur", épisode 5 spécial sorcières

Mais avant d'être corbeau, Coco était un prince, Coconislas de l'Espadon de son vrai nom. Un prince qui eu un jour le mauvaise idée de repousser notre sorcière avec dédain. Et ça lui a valu deux siècles de mauvais sort :

"Par ma verrue caca d'oie, hier, prince, tu t'es moqué de moi. Beau tu étais, corbeau tu deviendras. Pendant deux cent ans, à mon service tu seras, et tu m'enseigneras l'inélégance."

Mais voilà que les deux siècles arrivent à leur terme. Notre coco entend bien que l'horrible Yark tienne sa promesse, et Yark de son côté n'est absolument pas décidée à s'en séparer.

"Les conseils de Coco lui étaient devenus plus précieux que l'or. Elle était fermement décidée à le garder".

Ainsi, pour gagner du temps, Yark confie à coco une dernière mission en échange de sa liberté. Il devra se rendre chez Prout le grand déparfumeur qui, en échange de ses talents de couturier lui donnera LE savon superpuant.

La mission est longue est fastidieuse. Yark garde toujours un œil sur son précieux coco par l'intermédiaire de son miroir magique.

"La saga des petits lecteur", épisode 5 spécial sorcières

Et Coco de son côté tient bon, plus décidé que jamais a retrouver forme humaine.

Quand il est sur le point de réussir la mission, Yark réalise alors qu'elle risque de le perdre à tout jamais... Arrive alors, ce qui, de mémoire de sorcière n'est probablement jamais arrivé ....

Une histoire qui a du peps. Des textes drôles et décalés. Des personnages bien trouvés et formidablement illustrés. De bons rebondissements. Tous les ingrédients sont réunis pour une vraie bonne histoire de sorcière comme on les aime. Un livre qui a déjà 19 ans mais qui tient toujours sacrément bien la route!

Miss Monde des Sorcières,

Claire Arthur et Jean-François Martin,

Nathan,

1997

Pour les lecteurs de 7-9 ans

"Quest-ce que c'est encore que cette histoire ? Germaine Chaudeveine n'en croyait pas ses vieilles lunettes. Elle relut le fax dans tous les sens."

Ainsi commence cette petite histoire qui se passe donc du temps où le fax avait alors à la pointe de la modernité ...

"Un grand concours de sorcières allait être organisé afin d'élire Miss Monde des Sorcières."

"Un attrappe-pigeonnes" "C'est pas moi qui pointerais mon balai dans un cinéma comme ça"

Tout autours de la terre, les réactions des autres sorcières sont identiques, et toutes de jurer de ne pas y mettre un pied. Mais évidemment, le jour du concours, aucune sorcière ne manque à l'appel.

 

"La saga des petits lecteur", épisode 5 spécial sorcières

Il avait là le gratin des sorcières, toutes sur leur 31, se battant à moitié pour s'inscire sur la liste des concurrentes, accompagnées de corbeaux et crapauds, qui eux attendaient amusés au bar du palais des congrès. 

Le ton est donné, l'ambiance est à son comble. Germaine Chaudeveine est la première à passer. Chacune a une minute pour  montrer à l'auditoire toute l'étendue de ses capacités et le show est de haute vollée. Les concurrentes ont sortie pour l'occasion leurs tenues les plus exentriques et executé leurs sorts les plus démoniaques.

Dans la salle, les socrières sont "déchainées". "Elles hurlaient des mots-casse-figure : Peau de banane ! Beurrée mémée ! Tranche d'huile ! Face de verglas ! Elles sifflaient entre leur doigts. Elle faisaient des croche-pieds, des pieds de nez, des nez d'honneur ..."

La journée fut laborieuse mais enfin, fut venue l'heure du verdict. Et, quand le nom de la gagnante fut affichée sur le tableau, ce fut le coup de grâce .... personne ne connaissait l'heureuse élue, les sorcières n'en pouvaient plus ... "elles se mirent à huer le tableau d'affichage. Elle lui tirèrent la langue. Elles lui tendirent leurs fesses. Elles lui lançèrent des mots pourris."

 

"La saga des petits lecteur", épisode 5 spécial sorcières

Mais quand enfin elle apperçurent la gagnante, les sorcières éclatèrent de rire...

Ce fut une sacrée journée et "Même si elles avaient étaient bernées, elle reconnurent avoir passer une agréable journée. Elles avaient renouer des contacts, échangé des fiches-cuisine, popotiné à loisir, elles qui d'habitude vivaient comme des ermites." 

"Puis, dans un concert de klaxons, en coup de blai, les sorcièes repartirent aux quatre coins du monde".

Et bien voilà une deuxième lecture qui ne manque pas de charme, de mordant et d'humour. Les répliques fusent, le texte est rythmé à souhait, les sorcières sont parfaitement calibrées et totalement déjentées.Une petite pointe d'ironie sur le monde impitoyable des podiums en plus. Une bonne histoire, bien ficelée, et bien illustrée  pour une franche partie de rigolade.

La sorcière habite au 47,

Nicolas de Hisching, Vincet Penot,

J'aime Lire, Bayard Poche,

2003

Pour les lecteurs de 6-10 ans

Vincent est un petit garçon d'une dizaine d'années qui, pour aider sa mère, gardienne d'immeuble, a pris l'habitude de porter le courrier aux habitants de l'immeuble. Ce jour là, c'est au 47, chez la nouvelle locataire que sa mère l'envoi. Il y a des jours comme ça qui changent à jamais votre quotidien, des jours où l'on aurait mieux fait de ne pas se lever ... C'est ainsi que Vincent fait la connaissance de Mme Charabia, vieille, laide, bossue, rire diabolique, doigts crochus ...une sorcière en bonne et due forme.

Au début Vincent n'y crois pas et se met à rire... mais lorque Mme Charabia le fait danser dans les air, il est bien obligé de se faire une raison. Il est désormais piégé. Mme Charabia tient sa première victime. 

"La saga des petits lecteur", épisode 5 spécial sorcières

"A partir d'aujourd'hui tu viendras me servir tous les jours, et tu feras mon ménage tous les mercredis. Tu ne peux pas m'échapper. Va-t'en maintenant"

Vincent essaye de prévenir ses parents mais en vain, la sorcière contrôle à distance tout ce qui sort de sa bouche ! Ainsi quand il veut dire "Papa, maman, sauvez-moi ! C'est une affreuse sorcière qu'il y a au numéro 47 !", sa bouche prononce : "Papa, Maman, elle est drôlement gentille, la dame qui vient d'emménager !", puis "J'aimerais bien aller la voir plus souvent."

Il ne peut pas lui échapper, il est ensorcellé, la sorcière contrôle aussi ses jambes et ses pensées... C'est ainsi qu'il devient son esclave.

 

"La saga des petits lecteur", épisode 5 spécial sorcières

Un mercredi, alors qu'il faisait le ménage chez cette étrange et angoissante voisine, il découvre une porte noire que la sorcière lui interdit immédiatement d'ouvrir. Ce jour là il n'y prête pas attention. Les jours passent, Vicent en a assez. Il est bien décidé à ne plus lui céder. Il doit trouver la source de son pouvoir pour s'en débarraser. Il use alors d'ingéniosité pour venir à bout de Mme Charabia et apprend même quelques tours de magie, mais sans succès ... jusqu'à ce qu'un jour il ouvre la porte noire ...

Avec cette troisième histoire, placée dans le monde réel, l'effet frisson est renforcé...de quoi désormais regarder ses voisins un peu différemment pendant quelques temps. La lecture est accrocheuse, le suspens se tient jusqu'à la dernière page, texte et illustrations se répondent bien. Une bonne lecture.

Trois lecture proposées dans les cadre du Challenge Halloween de Hilde et Lou et pour le Challenge des RE (lectures) de Blandine

"La saga des petits lecteur", épisode 5 spécial sorcières

Et maintenant, retrouvez les lectures de Blandine sur son blog Vivrelivre, consacrées aux OGRES ... ça se passe par là :

Je n'en ai pas fini avec les sorcières ... elles reviendront en albums très très vite ...

Belle journée.

Commenter cet article

FondantGrignote 18/10/2015 07:47

"La sorcière amoureuse", ça me rappelle un texte de Bernard Friot : tu me fais ainsi penser d'en parler un jour, pendant ce mois-ci. Quant aux dessins du dernier livre, ils me rappellent ceux d'Emilie et le crayon magique... Merci pour cet adorable florilège !

Laurette 19/10/2015 01:19

De rien ... j'ai hâte de voir de quel Friot tu parles ... et pour Emilie et le crayon magique, je ne connaissait pas, tu as raison, c'est troublant de ressemblance même ... !

Blandine 14/10/2015 14:14

Tout comme Nathalie, je me régale à te lire, et ma préférence va au premier titre, de par tes mots et les illustrations!
Je regarderai à la bibliothèque si ils l'ont!

Et vive les RElectures!
Bises et à très vite ;-)

Laurette 14/10/2015 15:50

Merci Blandine, si tu trouves n'oublies pas de me donner tes impressions ... et vive les RElectures :-) Bises

Nathalie 14/10/2015 13:48

Le mois de la trouille... J'adore l’appellation ! Le premier, la sorcière amoureuse, a vraiment des illustrations trop drôles... La tronche du parfumeur, c'est quelque chose ! La 2ème histoire à l'air très rigolote également. J'en ai pourtant lu des histoires de sorcières, mais là, je n'en connaissais aucune !

Laurette 14/10/2015 14:05

Oui il en existe tellement ... une vie ne suffira pas à en faire le tour ... en plus celles là datent un peu, ça change de temps en temps de ressortir d'anciennes lectures ... bises