Le fantôme de mon enfance ...

Publié le par Laurette

Et voilà tout est dit dans le titre, cette petite histoire est le lien indéfectible à mon enfance heureuse auprès de grands-parents aimants, dévoués et attentionnés. Je retrouvais ce livre sagement posé sur ma table de nuit à chaque séjour passé chez eux, et à chaque fois, je le relisais avec autant de plaisir.

Cela faisait quand même quelques années que je n'avais pas retrouvé ce récit et j'étais curieuse de voir si le plaisir était intacte...

Mathilde et le fantôme, Wilson Gage et Marylin Hafner, traduit de l'anglais par Patrick Jusserand, Gallimard Jeunesse, 1980, livre de poche, première lecture à partir de 6 ans

Le fantôme de mon enfance ...

L'odeur a disparue, dommage, ça fait, pour moi, parti du charme ... mais en ouvrant le livre, j'ai eu le bonheur de découvrir à l'intérieur de la couverture une petite dédicace de ma grand mère, qui n'est plus de ce monde aujourd'hui.

Et la lecture est à la hauteur de mes souvenirs, c'est bien écrit, drôle, rythmé, tendre, et la chute est bien trouvée ... les illustrations sont toujours aussi ravissantes, pleines de détails charmants qui mettent bien dans l'ambiance. Une histoire qui n'a pas pris une ride.

Seul le texte peut éventuellement nous laisser entrevoir qu'il a été écrit il y a déjà 35 ans car le style est précis et riche, le vocabulaire est varié et recherché, les détails sont nombreux sans qu'aucun ne soit inutile ... on ne trouve hélas plus aujourd'hui beaucoup de premières lectures de cette qualité.

....................................................................................

Mathilde est une fermière solitaire qui habite une petite maison, entourée de champs de maïs, d'un jardin potager, d'une grande prairie pourvue d'un beau verger. Elle vit avec chat, chien, poulets, vache, mule et ... FANTÔME !!!

Et cette "cohabitation forcée" ne lui convient pas, mais alors pas du tout ! Toutes les nuits, elle, qui n'aspire qu'à dormir après une dure journée de travail, doit encore subir le remue-ménage de ce drôle de fantôme qui passe sont temps à manger des mets raffinés cuisinés avec passion mais grand fracas.

Ça fait des "Braoum !", puis des "Vroum Varabroum !" et encore des "Clong, Crolong, Crong" pour finir par des "Croump, Clamg, Clung !".

Le fantôme de mon enfance ...

A chaque réveil Mathilde peste et vocifère contre cet intrus qui n'est pas le bienvenu. C'est un cortège d'insultes des plus originales (bien que compliquées à lire à voix haute...)

1ère nuit : "Sacrelicroluche!", puis au réveil n°2 : "Sacrelipoprette !"

Deux nuits plus tard : "Saperlocripette !", suivi de "Sacrilurcopète et lamentations !"

Nuit suivante : "Tournebroche et bel avoine"

Le lendemain : "Jarretières et cotillons", puis "Sacreluche !"

Le matin suivant : "Sacrepied !" (petite forme, normal, ça fait une semaine qu'elle ne dort plus !)

Et dans la nuit : "Saperlipoluche !" accompagné du très beau "Lune rousse et ciel de pluie !"

Mathilde n'a plus qu'une obsession, chasser ce malotru par tous les moyens ... et effectivement, elle met en œuvre toute la ruse dont elle est capable ...

"Mathilde se plongea dans des abîmes de réflexions. "E si je répandais partout de la glue, dit-elle, ce sacripant y resterait prisonnier."

Le fantôme de mon enfance ...

Mais aucun piège ne vient à bout du misérable ... le fantôme a pris ses marques. "A force de hanter cette demeure, il a fini par l'aimer. Il se sent comme chez lui, entre ces murs; c'est son foyer".

Le fantôme de mon enfance ...

Alors elle tente le tout pour le tout...

"Elle se saisit d'une plume qu'elle trempa dans l'encre, d'une feuille de papier, puis écrivit une courte lettre. Une lettre fort aimable et joliment tournée."

Le fantôme de mon enfance ...

Et l'issue de cette ultime tentative est bien loin de ce qu'elle avait imaginé mais bien plus agréable aussi finalement...

Un livre qui réhabilite à merveille la déplorable réputation des fantômes et donnerais presque envie d'en adopter un.

Une RE-lecture à la hauteur de mes espérances qui n'a rien perdu de sa fraicheur que je vais maintenant me faire un plaisir de partager avec ma fille.

Un livre lu dans le cadre du Challenge Halloween de Lou et Hilde, mais aussi dans celui du "Challenge des RE", de Blandine, du blog Vivrelivre, enfin ma première participation ...

Le fantôme de mon enfance ...

Je termine cette chronique par une petite carte postale thématique ... Belle et douce journée à toutes et tous.

Le fantôme de mon enfance ...
Le fantôme de mon enfance ...
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

FondantGrignote 08/10/2015 12:01

Merci d'avoir partagé ce bonheur avec nous !! J'adorais cette ancienne collection, j'en ai gardé plusieurs. Adorable ! :-)

Laurette 08/10/2015 12:30

Mais de rien cher/ chère Fondant Grignote ... le partage, c'est le but ultime... aussi plaisant que la lecture...

Chicky Poo 07/10/2015 22:38

Relire des lectures de notre enfance peut avoir différents goûts, mais c'est chouette que cette saveur te soit restée :)
Je ne connais pas du tout mais si je le croise, je mettrai mon nez dedans, tu en parles très bien et tu donnes envie !

Laurette 07/10/2015 22:43

Merci Chicky Poo pour ce très chouette message ... tant mieux si ça donne envie :-) Belle fin de soirée

Blandine 07/10/2015 21:36

Je suis très heureuse que cette RElecture t'ait plu et Rééchantée! Je m'en vais découvrir ce livre à mon tour avec ma fille ;-)
J'aime beaucoup les petites formules de Mathilde au réveil ;-)
Des bises!

Laurette 07/10/2015 22:42

Belle découverte ... j'attends ton avis bien sûr !!! des bises

Petit_speculoos 07/10/2015 16:37

C'est toujours agréable d'être encore enchanté par un livre de son enfance :) C'est une sensation que j'aime beaucoup.
Les illustrations sont très jolies en tout les cas :)

Laurette 07/10/2015 16:54

oh oui ... du bonheur :-) Merci Petit Speculoos