Des albums enlivrants ...

Publié le par Laurette

Samedi, c'était le dernier rendez-vous de l'année du Challenge "Je lis aussi des albums", celui de Sophie Hérisson, du blog Délivrer des livres, et, comme une évidence, le thème était ... LE LIVRE bien sûr !!!

Un thème que j'aime particulièrement; j'ai pas mal de références sur le sujet, des albums mais aussi des premières lectures...hélas, je suis en retard, week-end chargé, alors, je ne pourrais pas vous les présenter tous ... mais ce n'est que partie remise !!!

En voici déjà trois et je commence par le dernier coup de coeur en date, un album que j'ai attendu avec une certaine impatience, en toute bonne fan de Gilles Bachelet que je suis ....

Challenge "Je lis aussi des albums" - lecture 95/100 - coup de coeur - OLNI 

Challenge "1% rentrée litérraire" - participation 9/6 -

Les coulisses du livre jeunesse, Gilles Bachelet, L'atelier du poisson soluble, octobre 2015

Des albums enlivrants ...

Un inclassable indispensable dans le petit monde de la littérature jeunesse, cet album en offre une très belle synthèse avec une bonne louche d'autodérision dont seul Monsieur Bachelet a le secret !

Vous trouverez cette pépite dans toutes les bonnes librairies, mais elle n'est pas forcément accessible à tous les publics tant elle recèle de références à connaître pour en apprécier toute la richesse et la drôlerie ... je crois d'ailleurs qu'il s'adresse plutôt aux adultes qui n'ont jamais cessé de lire des albums.

C'est du concentré de Gilles Bachelet, un délice ... !

On part donc, comme le titre l'indiques dans les coulisses du livre jeunesse, mais des coulisses un peu particulières ... en 20 planches toutes plus drôles les unes que les autres, on passe en revue des scènes à mi-chemin entre fiction (voir loufoquerie) et réalité, jouées par différents héros de littérature jeunesse récents ou plus loingtains mais que tous les amateurs reconnaîtrons.

Le lecteur est accueilli par le célèbre gorille d'Anthony Brown, puis on arrive dans la salle d'attente du casting où différentes vedettes attendent leur tout dont le loup de Philippe Corentin qui présente son CV. Scène suivante, et pas des moindres, la signature du contrat. Dans le rôle de l'acteur, Pierre lapin de Beatrix Potter et dans celui des patrons, les trois brigands de Tomi Ungerer ... ça sent déjà l'arnaque, surement un petit clin d'oeil bienvenu au combat des auteurs et illustrateurs jeunesse qui luttent ces temps-ci pour une meilleure reconnaissance !!! Nous passerons ensuite au maquillage avec Pomelo, à la visite médicale avec le loup de Mario Ramos ou chez le psychanalyste avec le poussin Blaise de Claude Ponti (et il en a surement un grand besoin ...).

Je pense que vous avez compris l'esprit ... je vous laisse découvrir le reste par vous même !

Gilles Bachelet avait diffusé toutes ses illustrations au fur et à mesure, peut-être n'avait-il alors pas imaginé en faire un album, je vous livre donc ici quelques planches même si l'ordre a depuis été un peu revu ainsi que la mise en page.

Une aquisition indispensable pour compléter sa bibliothèque que je vous recommande vivement !!!

Des albums enlivrants ...
Des albums enlivrants ...
Des albums enlivrants ...
Des albums enlivrants ...

Et, à ma grande surprise, celle-ci n'a pas été retenue, ..., quel dommage, elle est vraiment drôle !!!

Des albums enlivrants ...

Challenge "Je lis aussi des albums" - lecture  96/100 - très belle lecture -

Comment apprendre aux parents à aimer les livres pour enfants, Alain Serres et Bruno Heitz, Rue du Monde, collection Kouak !, 2008

Des albums enlivrants ...

Un album plus ancien mais qui reste intemporel ... il s'adresse aux enfants ou aux parents, on ne sait plus trop bien à vrai dire ... il nous rappelle en tout cas que les albums ont le pouvoir de réenchanter nos vies.

Page après page, vous y trouverez quelques arguments pour convaincre les plus réticents à la littérature jeunesse d'y mettre les pieds sans la moindre hésitation...

Une belle invitation à replonger les yeux fermés dans les délicieux plaisirs de l'enfance... jouer à se faire peur, croire à l'impossible, faire des bêtises, écouter des histoires, découvrir la vie, affronter la réalité, partager un câlin, un moment de poésie ou de tendresse, faire une bataille d'eau, une bataille de chatouilles, puis, ... fermer les yeux et voyager dans des contrées inexplorées ! Quoi de plus, presque tout est dit !

Une belle mise en page, des textes simples et poétiques, des illustrations pétillantes et drôles.

Si tes parents rêvent de partir en voyage, très loin, sur une île ensoleillée ... mais qu'ils ont davantage de petites pièces que de gros billets : pose-leur un chapeau sur la tête et emmène-les dans la plus belle des librairies !

Des albums enlivrants ...

Challenge "Je lis aussi des albums" - lecture 97/100 - très belle lecture -

L'art de lire, Michel Nikly et Jean Claverie, Albin Michel Jeunesse, 2001

 

Des albums enlivrants ...

Un peu plus ancien encore, mais je ne me lasse pas de le relire celui-là.

Il nous parle de notre rapport aux livres, au travers des yeux d'une petit garçon qui raconte ses premières expériences de lectures.

La première fois où il a su lire dans les traits du visage de sa maman, le premier livre dévoré, au sens propre, puis les premiers livres d'images, les premières histoires racontées, et, enfin, les premières phrases déchiffrées en solo, ..., le début de la liberté, celle de choisir le livre que l'on veut, de lire où l'on veut et quand on veut !!!

Un jour enfin, j'ai su lire tout seul.

Un jour enfin, j'ai su lire tout seul.

Un album tout en tendresse, tant dans les textes que dans les illustrations d'une grande douceur, avec quelques clins d'oeil pour nous les parents et nos inquiétudes sur leurs choix de lecture où sur leur devenir de lecteur, comme si de ça dépendait toute une vie... mais j'aime à croire que, si les bagages construits dans l'enfance son essentiels, et que c'est donc préférable de transmettre le goût de lire, on sait maintenant que non, tout ne se joue pas avant 6 ans, pour la lecture comme pour le reste, et l'on peut développer le goût de lire tout au long d'une vie, au gré des rencontres.

La dernière page de cet album est une belle synthèse :

La lecture, ça fait plaisir aux parents et ça c'est aussi un avantage parce que ça les met de bonne humeur. il n'y a qu'à voir l'air béat des parents des enfants-lecteurs, et l'air soucieux et angoissé de ceux des enfants-zappeurs. La plupart, c'est parce qu'ils ont une idée derrière la tête, genre : la lecture, c'est le premier pas vers les grandes écoles !

Chacun son truc. Moi, tout ce que je sais c'est que je lis pour rire, pour pleurer, pour partir en voyage, pour rêver, pour m'étonner et pour avoir envie de faire plein de choses et de rencontrer plein de gens. On verra bien où ça m'entraîne, plus tard. Pour le moment, je crois simplement que ça m'aide à grandir...

Des albums enlivrants ...

Voilà deux autres albums présentés pour le rendez-vous, je ne connais pas le premier mais il a l'air très amusant quand au deuxième, c'était une de mes références, je la chroniquerais plus tard

Chez Blandine, Vivrelivre, Le meilleur livre pour apprendre à dessiner une vache

Chez Virginie, Bloguiblogas, Le livre le plus génial que j'ai jamais lu

Et chez Laurette, retrouvez la chronique de C'est un livre, un vrai délice ... !!!

A très vite pour de nouvelles chroniques, les dernières de l'année ... à venir dans la semaine, le récap de novembre et des albums de Noël pour le challenge de Mya Rosa en lecture croisée avec Blandine.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Blandine 09/12/2015 16:41

Jolie chronique! Je suis particulièrement attirée par le dernier car j'adore le trait de Jean Claverie <3 et ta citation est si vraie!

Quant au premier, je suis sûre qu'il me plairait, c'est effectivement dommage pour l'illustration des tests consommateurs, même si je suis plus douce à l'égard de Dora!

Merci pour le partage!
Des bises.