Au plaisir des mots

Publié le par Laurette

Au plaisir des mots

Ma dernière chronique de future maîtresse abordait les méthodes de lecture et je vous avais annoncé une séléction d'albums mettant en valeur les mots et les livres. Je commence aujourd'hui par les mots car j'ai déjà pas mal de titres à présenter. Je prévoie même deux à trois chroniques sur ce premier thème pour éviter l'indigestion...

J'arrête mon bavardage pour laisser la place aux albums :

L'histoire de monsieur A, Jean-Pierre Blanpain, Thierry Magnier, 2003

Un album en forme d'abécédaire nous racontant une histoire, celle d'une lettre abandonnée dont on va suivre l'heureux destin.

A chaque page, une nouvelle phrase complète l'histoire.

Et à chaque page une nouvelle lettre qui, une fois prononcée, vient habilement remplacer une partie d'un mot, une syllabe pour être tout à fait précise.

Le principe est intéressant et assez ludique mais demande une réelle gymnastique intellectuelle. Pas si évident que ça pour un lecteur débutant donc et pas certaine d'ailleurs que cela ne vienne pas les perturber ...

Cela rappelle l'écriture alphabétique des textos... "TomB pour tomber" / ChezE pour "chez Eux" / MaJ pour Magie (etc...) ce qui apporte un grand modernisme à cet album qui a déjà pourtant 13 ans.

Un bel exercice de style, très joliment mis en page et illustré par de grandes lettres de papiers découpés. 

   

La princesse Tralala, Magdalena et Gwen Keraval, Père Castor, 2014

Un petit album aux joyeuses et pétillantes illustrations pour roucouler les voyelles, et découvrir les sons avec la princesse Tralala. De ce point de vu purement éducatif, je dis pourquoi pas même si ce n'est pas là le type de livres que je préfère, il peut s'avérer utile pour faire ses premiers pas dans la lecture ... à tester donc !

Mais côté histoire, je suis loin d'être séduite, c'est un peu trop stérile à mon goût ... la princesse Tralala rêve d'opéra et s'entraîne chaque jour en faisant ses vocalises, pourquoi pas ... mais cette belle s'ennuie dans son château et attend qu'un prince vienne la sortir de là ... était-ce bien nécéssaire de nous proposer une énième princesse incapable de se prendre en main ... quelle charmante perspéctive de vie pfff ! 

Bref, chaque jour, une nouvelle rencontre, plus ou moins agréable, permet à la future cantatrice de tester de nouvelles voyelles ... et de A E I O U on passe à RA RE RI RO RU après la passage d'un rat, à CHA CHE CHI CHO CHU quand le chat prend la fuite, à LA LE LI LO LU, quand le lapin sort de sa cachette (ect...). Vous avez compris le principe j'imagine. 

Photos empruntées sur le blog de l'illustratrice par là CLIC

Les gros mots, Didier Mounié et Christian Voltz, Le Rouergue, 2004

Un album que j'affectionne particulièrement ... pour les illustrations de voltz bien sûr, toujours empreintes de tant de poésie mais aussi ici pour la délicatesse et l'ingéniosité du texte capable d'évoquer les mots sans jamais les citer ... et en paticulier les gros mots bien sûr mais pas seulement ...

Car au plaisir indescriptible de pouvoir en lancer un ou deux à la volée, notre petit bonhomme va finalement préférer des mots d'une toute autre nature capable, à défaut de soulager (parfois), de soigner de tous les maux ... petits et gros !

Un album petit par sa taille mais grand par son propos à lire sans modération aux petits et aux grands qui prendront ainsi peut-être conscience de toute l'impolitesse dont ils sont capables dans leur quotidien, sans même sans rendre compte ... pile sous les petites oreilles qui trainent.

Et voilà deux petits extraits pour le plaisir, trouvés sur le SUPERBE blog de l'illustrateur ... CLIC

Manque le texte situé dans l'affiche en haut à droite :

"Au hasard dans la rue, un inconnu lâche des mots crus. Une peau de banane, une crotte de chien, c'est un vrai FESTIVAL !"

Je vous parle plus en détail de Christian VOLTZ sur cette page là CLIC

Et une petite chronique d'un de ses albums, Comme chaque matin, pour le challenge "je lis aussi des albums 2014" ... un seul album chroniqué ... il va vraiment falloir que je prépare une chronique spéciale pour présenter ce génie !!!

Sans le A, Mickaël Escoffier, Kris Di Giacomo, Kaléidoscope, 2012

Un abécédaire de construction tout à fait à part annoncé d'ailleurs sur la couverture comme un anti-abécédaire.

Ici, chaque lettre ne propose pas un mot nouveau mais au contraire, se fait la malle d'un mot pour en former un autre et faire naître quelques situations parfois cocasses, parfois drôles, toujours originales ... histoire de s'intérresser d'un peu plus près à la construction des mots et souligner l'importance des lettres si petites soient-elles.

Un duo décidément malicieux qui sait constamment se renouveller pour nous offrir des albums de qualité.

Alors ... "sans le G, l'AIGLE bat de l'AILE", "l'ORANGE a peur de l'ORAGE", "le VEAU tombe à l'EAU" (...). J'imagine bien quelques petits ateliers d'écriture à partir de cet album.

Le mieux est encore de vous montrer ...

   

Retrouvez Mickaël Escoffier ET Chris Di Giacomo pour 3 albums chroniqués chez Laurette : 

La tarte aux fées

Le jour où j'ai perdu mes super pouvoirs

Tous mes monstres ont peur du noir

4 autres albums de Mickaël Escoffier en binôme avec d'autres illustrateurs sur ces liens ... Zizi, Zezette, mode d'emploi / Parents, mode d'emploi / Ce n'est pas l'histoire / Le chevalier noir.

Mots de tête, Zazie Sazonoff, Le Rouergue, 2002

Voilà un petit album à la mise en page d'une originalité folle, au graphisme étonnant, savant mélange d'objets divers, de dessins, de photos, de papiers découpés qui donne un PEPS incroyable !

Le propos est tout aussi craquant ... il nous invite à mieux comprendre ce qui se passe dans la tête de nos enfants qui font cet extraordinaire voyage aux pays des mots. Mais que peuvent-ils faire de tous ces mots nouveaux découverts en chemin qui s'accumulent et bouillonnent dans leur tête qu'ils ne savent pas bien quand, comment ou avec qui les utiliser ... et quand la tête déborde, pourquoi ne pas seulement "éponger" avec un "gros cahier", histoire de se sentir aussi "léger" qu'une "feuille de papier". 

Une belle poésie s'échappe de cet album pour nous rappeler toute la richesse et la variété de notre si jolie langue...parmi les mots, il y a ceux qui chantent, des grands, des doux, des graves, et de très gros ! Et puis, il y a aussi ceux qui nous offrent ces petites expressions dont personnelement je suis gourmande ... Le texte jongle ici avec les expressions de "mots" et ... de "tête" évidemment !

"Tête en l'air" / "attraper la grosse tête" / "pas un mot plus haut que l'autre" / "ne pas mâcher ses mots" / "motus et bouche cousue" / "jouer avec les mots" / "parler pour ne rien dire" 

Alors, ne restez pas prisonnier, prennez donc un cahier ... voilà une bien belle invitation à laquelle j'ai répondu depuis des années ... les mots, j'en fait la collection, j'en rempli des pages entières de cahier...on peut tout dire avec les mots, tout expliquer, tout comprendre ... ils sont nos plus fidèles alliés même si parfois on les déteste, on les envie, on le regrette, on les perds, on les emprunte, on les économise, on joue avec, ils nous font rire, nous émerveille, nous soulagent, nous manquent quelque fois ...

Voir la très belle chronique de Ricochet sur cette album par là CLIC

Voilà les 5 premiers albums, d'autres suivront car j'ai encore pas mal de titres en stock ...

En attendant, un petit bonus ... vous avez déjà probablement tous entendu (si ce n'est vous-même prononcé) quelques expressions rafistolées ... ou autrement intitulées par cet artiste Topito, les "presque ça" ... c'est frais non ? Je vous laisse détricoter pour retrouver les  expressions croisées dans chaque illustration :

               

               

D'autres expressions illustrées par Topito par là CLIC

D'autres détournements ici CLIC

J'aime assez : "il n'a pas inventé le fil à couper l'eau chaude" ... (savoureux) ou "il n'y est pas allé avec le dos de la main morte" (RIP), "c'est vieux comme mes robes" (je pense qu'elle sort souvent :-) Et celle-ci, devenue célébrissime ... "c'est la porte ouverte à toutes les fenètres" ... bien que les portes-fenètres existent effectivement :-)

Je profite de cette petite parenthèse sur les expressions pour rappeler la présentation de ce délicieux album, nous remémorant toutes les petites expressions qui jalonnent les repas de famille ... A table, ça va refroidir ! à découvrir par là CLIC

5 lectures présentées dans le cadre du challenge "Je lis aussi des albums" - lecture 19/60 à 23/60 -

A très vite pour un autre épisode de cette chronique.

Laurette

 

Commenter cet article

Blandine 04/04/2016 11:40

Evidemment, j'adore!
Zut pour la Princesse Tralala qui m'attirait bien. Mais nos goûts étant assez similaires, je te fais confiance et passe mon chemin (sauf si je le croise en bibli!). En tout cas, tes mots m'ont bein fait rire!

Génial Topito, je ne connaissais pas!
Alors pour la petite devinette Inside, je dirais:
-Petit à petit l'oiseau fait son nid.
-C'est en forgeant que l'on devient forgeron.
-C'est le pimpon.
-La cerise sur le gâteau.
-C'est la goutte (d'eau) qui fait déborder le vase.
- ...
-Ne pas y aller de main morte.
-Ne pas y aller avec le dos de la cuiller.

J'ai aussi des albums sur les mots que je compatis présenter en rubrique... mais le temps... Peut-être en a-t-on en commun?
Des bises.

Laurette 04/04/2016 11:59

c'est bon j'ai tout détricoté tkt ... ne t’arrête pas à mon idée sur princesse Tralala car d'autres blogueurs ont aimé ... si tu le croises en blibli tu me donneras ainsi ton avis ;-)
pour les expressions, je n'ai pas les réponses mais je dirais comme toi avec "mettre le feu au poudre" pour celle qui te manque (rapport à l'étincelle) mais sans garantie ... :-) je t'envoie la liste des albums ou lectures qu'il me reste à chroniquer via facebook pour que tu vois si nous en avons en commun et si tu veux faire une chronique croisée. Bises

Blandine 04/04/2016 11:40

zut zut pour les comm... ça ne garde pas les sauts de lignes. Résultat, un gros comm pas aéré... Courage pour le détricoter!