Thème "les Filles et les Garçons"

Publié par Laurette

L'égalité Filles-Garçons, un sujet qui me tient à cœur. Sur cette page, plus bas, vous trouverez des liens, des sites intéressants, des bibliographies complètes sur le sujet.

Voici quelques ouvrages qui méritent un petit arrêt sur image, certains sont des vrais coups de cœur. La liste s'agrandira au fil de mes lectures,

La liste à jour au 30 octobre 2014, 15 albums/premières lectures chroniqués

- Mademoiselle Zazi a t-elle un zizi ?

- On est pas des poupées

- Les p'tits mecs

- A calicochon

- Salut !

- Madame le lapin blanc

- Marre du rose

- Hector, l'homme extraordinairement fort

- T'es fleur ou t'es chou ?

- Et pourquoi pas toi ?

- à quoi tu joues ?

- Nous les hommes !

- Le jour du slip, je porte la culotte

- La déclaration des droits des filles

- La déclaration des droits des garçons

- On n'est pas des super héros

Thème "les Filles et les Garçons"

Mademoiselle Zazie a t-elle un zizi ? de Thierry LENAIN et Delphine DURAND, Nathan Poche, 1998.

On commence par Zazie, petite fille un peu délurée, qui découvre la vie, l'amour, l'amitié, les sentiments. Des petits histoires tendres, drôles, sans tabou, sans détours.

vous pouvez retrouver Zazie dans différentes aventures mais cet album est une vraie réussite, si vous ne devez en retenir qu'un de la série, ce sera celui-là,

Pour Max, avant, il y avait les "avec Zizi" et les "sans zizi", les premiers étant nécessairement plus forts que les deuxièmes ... mais ça c'était avant, ... avant l'arrivée de Zazie, une "sans zizi", qui pourtant joue au foot, grimpe aux arbres et se bat ... ça c'est sûr, cela remet un peu en question les convictions de nos amis machos ...

Un petite vidéo de présentation d'un spectacle Zazie et Max de la compagnie 3637 et la plaquette de présentation de cette compagnie Belge.https://www.youtube.com/watch?v=k0-dN3gLvWE

Thème "les Filles et les Garçons"

On est pas des poupées, Delphine BEAUVOIS et Claire CANTAIS, éditeur La Ville Brûle, octobre 2013

Un livre tout nouveau, assez unique en son genre, premier manifeste féministe, ... un pure délice, un peu provocateur, il fallait oser, mais ça fait du bien, ...

Pour vous donner le ton du livre, quelques extraits :

"Être une fille ça rime ni avec Balayette, ni avec robe à paillette et c'est ça qui est chouette"

"Les filles sages vont au Paradis, les autres vont où elles veulent"

Thème "les Filles et les Garçons"
Thème "les Filles et les Garçons"

Et parce que je suis ouverte au débat, je vous met en lien ci-dessous le commentaire nuancé de Ricochet, mon site référence en matière de littérature jeunesse.

Je ne penses pas que le livre exclut la possibilité pour les petites filles de porter des robes à paillettes ou de devenir danseuse mais c'est peut-être effectivement bon de le rappeler : la question n'est pas de mettre toutes les robes à paillettes à la poubelle mais de laisser aux filles le droit et la possibilité d'être une fille ET ne pas pour autant porter de robe à paillettes. A voir ici : http://http://www.ricochet-jeunes.org/nouveautes/livre/49722-on-n-est-pas-des-poupees

Sur le blog de la mare aux mots, un regard croisé de l'auteure, l’illustratrice, l'éditrice, en lien par là : http://lamareauxmots.com/blog/les-invites-du-mercredi-alexandre-zouaghi-delphine-beauvois-claire-cantais-et-marianne-zuzula-concours/

Thème "les Filles et les Garçons"

Les p'tits mecs, Manuella OLTEN, Editions du Seuil, 2006

Un livre plus léger, pour les plus petits lecteurs, qui fonctionne bien, histoire de se moquer un peu (gentiment bien sûr) des "p'tits mecs", les "vrais", les "durs à cuire", ceux qui n'ont peur de rien, ... enfin presque, ...histoire de balayer un peu les préjugés sur les petites nanas si "douillettes", les "pleurnicheuses", les "peureuses" !

Thème "les Filles et les Garçons"

A calicochon, Anthony BROWN, aux éditions Kaléidoscope, 2010

Un bon exemple pour illustrer mon propos sur le choix d'un livre et le fait de ne pas s'arrêter à la couverture. C'est un livre que j'ai souvent vu, sans y prêter vraiment attention avant qu'un médiateur du livre ne me le présente. Je ne suis pas toujours fan du travail d'illustration d'Anthony Brown, désolée M. Brown... je trouve les dessins parfois un peu "vieillots", tristes mais je dois avouer que pour ce livre, les dessins illustrent à merveille le texte même si il semble tout droit sorti du grenier de ma mère.

C'est de la vie d'une mère dont il s'agit ici justement, une mère qui gère toute la maison, sans aucune considération, ni reconnaissance de son mari et ses deux garçons qui voient en cette femme une parfaite domestique... à force de se comporter en cochon, ils finiront par le devenir, et transformeront la maison en porcherie, incapables de se débrouiller par eux même.

Un livre au propos intéressant, trop poussé pourtant, les hommes sachant très bien se débrouiller seuls (enfin, on imagine ou plutôt on l’espère ...!!!). Il a au moins le mérite d'aborder une situation très concrète : la répartition des tâches domestiques qui réduisent encore considérablement le temps libre des femmes en les cantonnant à des occupations peu gratifiantes, épanouissantes, enrichissantes, ne leur permettant pas d'exploiter, de développer leur potentiel, leurs passions.

Thème "les Filles et les Garçons"

Pour me faire pardonner Monsieur BROWN, et parce que j'ai un profond respect pour votre travail, voici pour les visiteurs de ce blog un de vos livres que j'ai aimé et dont je me suis servi pour quelques ateliers d'écriture : Une histoire à quatre voix.

Se retrouver au même endroit, au même moment, pour la même promenade sans se connaître et voir, vivre, ressentir des choses très différentes, ... un album original, qui pousse à se poser la question du regard que l'on porte sur les choses, sur les gens, et d'admettre que les points de vues sont multiples... essayer de se mette à la place de l'autre.

Quelques ressources

Pour le plaisir de compléter mes lectures personnelles, une bibliographie de 92 albums jeunesse "pour bousculer les stéréotypes Filles-Garçons" sortie en 2013 traitant du sujet, réalisée par l'atelier des Merveilles, atelier de lectures parents-enfants en région Rhône-Alpes.

Et un petit guide pour parents, éducateurs, animateurs, enseignants, pour parler égalité filles-garçons, à voir sur le site des petits citoyens, rubrique "et si on s'parlait ?", puis "et si on s'parlait de l'égalité Filles-Garçons ?" C'est par là : http://www.lespetitscitoyens.com/

Allez voir aussi le travail du CDDP 37 sur le sujet, nombreuses ressources en ligne à partir de ce site, et la bibliographie complémentaire de l'Association Livre Passerelle (département 37, Tours).http://www.cndp.fr/crdp-orleans-tours/consulter-menu-tours/egalite-filles-garcons.html

Parmi les liens, coup de cœur pour l'association Lab-elle, association Suisse soucieuse d'attirer l'attention sur les stéréotypes contenus dans les livres pour enfants, qui a édité un très beau catalogue de 300 albums "attentifs aux potentiels féminins", ainsi que, entre autre, de jolis marques pages, le tout à télécharger ci-dessous.

Pour aller plus loin, le lien vers le site, http://www.lab-elle.org/

Thème "les Filles et les Garçons"

Salut !, Perrine DORIN, Éditions du Rouergue, 2008 - à partir de 3 ans

Visiblement cet album est conçu pour "apprendre" à compter... pourquoi pas.

Mois, personnellement, j'y vois plutôt une belle démonstration d'émancipation féministe, doublée d'un bel exemple de machisme primaire version "zoiseaux".

Un fil, 10 pages et donc 10 oiseaux mâles qui se posent les uns après les autres et s'observent un peu en coin, sans trop se parler.

Puis, une belle "oizelle" débarque et là, c'est la totale : "Salut vous !", "Waouh !" "En-chan-té !", "Miam-miam !" Vous nichez encore chez vos parents ?" (...).

Vous visualisez bien mesdames ?

Évidemment, la belle sera la plus maline ... J'ADOOORE !!!

Thème "les Filles et les Garçons"
Thème "les Filles et les Garçons"
Thème "les Filles et les Garçons"
Nouvelles ressources

le 7 janvier 2014, des nouveaux liens à consulter sur Internet :

- Une bibliographie sur le site des CEMEA, pour commencer à voir ici : http://www.ficemea.org/aquoijouestu/fr/bibliographie/biblio-enfants.htm

Lien vers l'association parisienne ADEQUATIONS, et sa rubrique très fournie sur l'égalité et le genre, dans laquelle vous trouverez une sous-rubrique sur l'éducation non sexiste et des ressources en ligne, à télécharger, voir ou lire en ligne, pour mieux cerner le sujet. Le tout à voir par là : http://www.adequations.org/spip.php?rubrique305

Voir également en document à télécharger, un dossier complet de fiches pédagogiques à partir de 20 albums.

Thème "les Filles et les Garçons"

Madame le lapin blanc, Gilles BACHELET, Éditions Seuil Jeunesse, 2012

Un livre que vous retrouverez aussi dans la page dédiée à Alice au pays des Merveilles, car c'est un véritable hommage à Feu Lewis CARROLL.

Nous sommes comme plongée ici dans les coulisses de la vie du lapin blanc du conte d'Alice, ou plutôt de sa femme. Sa pauvre femme. Elle s'ennuie cette femme, malgré ses multiples occupations ménagères et ses devoirs de maman. Elle rêve d'une autre vie, d'avoir du temps pour elle, du temps pour écrire. Elle a beau essayer d'attirer l'attention de son mari, mais rien à faire.

Un album "à charge" où l'on découvre une toute autre facette de lapin blanc. Merci M. BACHELET de rétablir ici la vérité.

Moi je connais d'autres lapins blancs ... et vous mesdames ? Désolée messieurs, mais vous n'arrêterez plus la révolution en marche...

Un album à lire pour l'histoire et relire pour le plaisir de découvrir à chaque lecture de nouveaux détails et repérer sur chaque page les clins d’œil à Lewis CARROLL. Un trésor d'imagination. Et une très belle réinterprétation du conte.

Si vous cherchez une définition de créativité et de fantaisie, arrêtez-vous sur la double page : 100 façons d’accommoder les Carottes. Un RÉGAL même pour ceux qui n'aiment pas les carottes !

M. BACHELET, ne vous excusez pas, je paris que LEWIS CARROLL aurait adoré...

Voir une interview de Gilles BACHELET réalisé par Les Histoires sans fin, un site journalistique sur la littérature jeunesse, http://jeunesse.actualitte.com/illustrateurs/gilles-bachelet-madame-le-lapin-blanc-335.htm

Thème "les Filles et les Garçons"

Et en attendant de consacrer un page à cet auteur/illustrateur, pour le plaisir, découvrir aussi Mon chat le plus bête du monde, Gilles BACHELET, Éditions Seuil Jeunesse, 2004. Un album tendre, drôle, loufoque, unique en son genre. Pour les amoureux des chats ou des éléphants, on ne sait plus trop ...

Thème "les Filles et les Garçons"

Challenge "Je lis aussi des albums", lecture 1/60

Pour ma première chronique de ce challenge, j'ai choisi l'un de mes thèmes de prédilection, la question du genre dans les albums jeunesse, de l'identité, et la lutte contre les discriminations.

- Marre du rose, Nathalie HENSE, Ilya GREEN, Éditions Albin Michel Jeunesse, 2008

Pour être tout à fait clair, j'adooore le rose, c'est une couleur vivifiante, mais je la trouve encore plus éclatante quand elle sait se faire discrète et sait se mélanger à toutes les autres couleurs (exactement comme dans cette album d'ailleurs).

Malheureusement, nous sommes encore et toujours, dans une parfaite dictature du rose pour toutes les louloutes, les fringues, les jouets, les accessoires, et les albums ... même les coloriages "pour les filles" sentent le rose à plein nez ...et si il ne s'agissait que d'une histoire de couleurs, il y a les "jeux de filles", les "histoires de filles", les "déguisements de filles", les "secrets de filles", ... avec toute leur délicatesse, leurs jolis mots, leur sensibilité... rien ne sert d'éduquer les enfants à faire des choix quand leur caractère est ainsi déjà préétabli.

Voilà pourquoi cet album est essentiel, il a le mérite de mettre une bonne claque aux stéréotypes, en toute simplicité, sans plus de tralalas. L'héroïne de ce livre est audacieuse : elle aime le noire, le rose ça lui "sort par les yeux", elle grimpe aux arbres, cache des trésors dans le jardin, observe les petites bêtes, joue avec de dinosaures, se prend pour un pirate et aime observer les grues par la fenêtre... Stupéfiant ... des trucs de garçons ? Non, tout simplement des trucs d'enfant. Un garçon manqué ? Non, une fille réussie...

D'ailleurs, il y aussi Auguste dans ce livre, lui il s'amuse à coudre des vêtements à ses poupées (des trucs de filles, lui dit sa mère) préfère peindre des fleurs et des coccinelles (des dessins de filles : il est trop sensible semblent dire les enseignants), peint ses voitures en rose (juste parce qu'il les trouve plus jolies comme ça !) et rêve qu'on lui offre des perles et des bâtons de majorette plutôt que des voitures.

Mais le plus beau passage du livre c'est celui ou la fillette demande à la maison "pourquoi les filles ne peuvent pas aimer les choses de garçons et les garçons, des choses de filles" et qu'on lui répond "c'est comme ça"... "les réponses en l'air c'est pas des réponses".

Et c'est bien là qu'est le problème, plus aucun adulte ne sait vraiment pourquoi il y a des trucs de filles et des trucs de garçons, "c'est comme ça", c'est tout, mais on ne base pas une éducation sur cette réponse. Laissons donc les enfants respirer et être qui ils ont envie d'être!

A noter, comme toujours, les magnifique illustrations d'Ylia GRENN, qui retracent très bien l'univers de l'enfance et mettent parfaitement en valeur le texte et le propos du livre. On regretterait presque qu'elles ne soient pas pleine page...

Thème "les Filles et les Garçons"
Thème "les Filles et les Garçons"Thème "les Filles et les Garçons"
Thème "les Filles et les Garçons"

Challenge "Je lis aussi des Albums", lecture 10/60

10ème album pour le challenge, il faut fêter ça, je reviens donc au thème choisi pour le premier album, et qui a été tant d'actualité ces derniers temps, celui des représentations filles-garçons. Et j’ajoute, en l'honneur de Copé et de son goût prononcé pour le sujet, une petite touche de nudité...

- Hector, l'homme extraordinairement fort, Magali Le Huche, Didier Jeunesse, 2008

Avec cet album, on s'attaque aux préjugés dont peuvent être victimes les hommes, qui se doivent en toutes circonstances d'être forts, de vrais mecs, pas des omelettes, pour nous aider, nous les "faibles" femmes dans nos quotidiens si éprouvants ...

Allez les gars, pleurez un bon coup, on ne diras rien à vos potes, promis !

L'histoire se passe dans un cirque, extraordinaire, bien sûr, avec des personnages tous plus extraordinaires les uns que les autres bien sûr, dont Hector, le gros balèze de l'équipe, celui qui peut soulever à la seule force de son indexe, deux machines à laver le linge mouillé (et bien sûr, nous avons bien besoin de soulever nos machines à laver les filles, pour faire notre petit ménage derrière ...!!!). Enfin...bref, Hector, balèze à la scène, cache un lourd secret, dans l'intimité de sa toute petite caravane : il passe toutes ses soirées à tricoter. "Maille à l'endroit, maille à l'envers, De l'angora ou du mohair, De la laine ou du coton, Le tricot, c'est ma passion."

Et quand il tricote, depuis quelques temps, c'est vers Léopoldine, la ballerine extraordinairement divine, que s'envolent toutes ses pensées...

Mais, les histoires d'amour, au cirque comme ailleurs, ne sont pas toujours simples. Jaloux, des biscotos d'Hector, Gédéon et Léonard, les deux extraordinaires dompteurs, feront tout pour nuire au roi du crochet et le ridiculiser. L'histoire fini bien, évidemment, mais je vous laisse découvrir pourquoi toute la petite troupe se retrouvera au fil de l'histoire, totalement "à poil"...

Chers parents, pas d'inquiétude, il ne s'agit pas d'un album encourageant au naturisme, quoi que, on peut toujours imaginer tous les messages possibles à chaque histoire, et, tout ce petit monde terminera, en costume de scène...bien sûr !

Magali Le Huche nous apporte ici une histoire originale, fantaisiste, drôle et tendre. Peu d'albums traitent des clichés sexistes du côté des garçons, et ça c'est chouette. Vive la banalité.

Thème "les Filles et les Garçons"
Thème "les Filles et les Garçons"

Il ne semble exister aucun blog ou site sur la toile de Magali Le Huche, en revanche, voici une interview réalisée par la marre aux mots en 2012 http://lamareauxmots.com/blog/les-invites-du-mercredi-magali-le-huche-et-isabelle-bauer-concours/

Thème "les Filles et les Garçons"

De nouvelles entrées au 21 février 2014,

- T'es fleur ou t'es chou ? Gwendoline Raisson, Clotilde Perrin, Éditions Rue du Monde, collection la maison aux histoire, 2008

C'est bien connu, les petites filles naissent dans les roses, les garçons dans les choux, non ??? Y a t-il encore des parents qui racontent ça à leurs enfants ? Surement ? Enfin, dans la légende les filles s'en sortent clairement mieux non ? A débattre ...

Mais si les filles naissent dans les fleurs les garçons naissent dans les choux, qui nait dans les choux fleur ??? Maël, celui qui va réconcilier Lila et Léo, le passeur de frontières, celui qui réinvente les jeux d'enfants pour face une place à chacun : danse des camions, papa-robot et maman de l'espace, dînette mitraillette ou partie de rugby-princesses... tout est possible dans cet album, en toute simplicité, les filles et les garçons réapprennent simplement à redevenir juste des enfants. "Et quand on en a marre des tous ces jeux, on fait une bagarre de bisous baveux."

Un albums qui nous rappelle qu'on peut être un gros costaud et aimer par dessus tout les câlins, apprécier à la fois les histoires de fées et celles de grands justiciers.

De très belles illustrations qui nous plongent dans l'univers décalé, loufoque, féerique du monde magique de l'enfance, dans une belle palette de couleurs et de détails qui raviront les petits.

Thème "les Filles et les Garçons"

A voir, les photos d'Annes Geddes, c'est pas tout jeune, mais ça fonctionne toujours, non ?

Thème "les Filles et les Garçons"
Thème "les Filles et les Garçons"
Thème "les Filles et les Garçons"

Pour une fois, je vous présente un album sans texte, et de surcroit un livre jeu, à mettre absolument entres toutes les petites mimines à partir de 3 ans.

- Et pourquoi pas toi ? Madalena Matoso, Éditions Notari, 2011

Le concept est très simple mais il fallait y penser. On est plongé ici dans la vie de tous les jours, où l'on choisi à chaque page d'attribuer les différents situations à un personnage masculin ou féminin, en tournant le haut ou le bas de chaque page. En haut les bustes d'hommes ou de femmes, en bas les situations de la vie courante : promener bébé au parc, bricoler, jouer au foot, cuisiner, pêcher, faire les courses ... ça marche, c'est un peu magique, les enfants adorent construire et déconstruire toutes les scènes, qui se prêtent toutes à merveilles aux hommes comme aux femmes.

Un album pour la défense de l'égalité des chances très réussi

La démonstration en image ici

Thème "les Filles et les Garçons"

- à quoi tu joues ? Marie-sabine Roger, Anne Sol, Éditions Sarbacane, en collaboration avec Amnesty International, 2013

J'enchaîne sur un autre album sans texte, tout en photos, pour réfléchir avec les enfants sur les notions de représentations, de stéréotypes, les classiques tels que "les garçons ça joue pas à la dînette", "les garçons ça pleure jamais", "les filles ça joue pas au foot", "les filles c'est pas bricoleur", ... et évidement les photos nous prouvent le contraire.

La conclusion est sans appel, "le monde sans les filles, le monde sans les garçons ... ça tournerait beaucoup moins rond !"

Là encore, c'est simple, c'est efficace, c'est bien trouvé, pas de raison de s'en priver donc !

Thème "les Filles et les Garçons"
Thème "les Filles et les Garçons"
Thème "les Filles et les Garçons"

Et un petit chouchou, du VOLTZ, du grand art, comme d'habitude,

- Nous les hommes ! Christian Voltz, Éditions du Rouergue, 2010

Sur un air de foot, BUUUUT, victoire, on va au Pénalty fêter ça les mecs ? Et la c'est la catastrophe, les mecs, c'est vraiment plus ce que c'était ! Plus un pote pour aller faire la fête après un petite match de foot, mais où va t-on ? Le responsable ? L'égalité Hommes-femmes ! Une petite lessive à faire, la serpillière à passer, préparer le repas, pas le temps, c'est leur tour ... pas cool, notre héros se retrouve seul... "Tous des lopettes !" "Des hommelettes !", "Pire : des femmelettes !" qu'à cela ne tienne, notre petit bonhomme rentre chez lui, voir qui c'est le vrai mec ! Non mais ! Bien décidé à se mettre les pieds sous la table, comme d'habitude, visiblement. Mais les temps ont (un peu) changés, et Madame s'est préparée pour sa soirée entre fille, c'est son tour ! Tans pis, toi t'es là mon fils, on va pouvoir passer une soirée entre hommes... et si dans les soirées entre hommes, on oubliez un peu les attendus, et on prenait simplement le temps de partager un moment d'amour père-fils ?

Un petit délice tant pour l'histoire, le texte croustillant, que les illustrations toujours pleines de petits détails étonnants.

J'adore VOLTZ, encore plus quand il attaque un peu les clichés.

Thème "les Filles et les Garçons"
Thème "les Filles et les Garçons"

Petits dessous pour une grande question

Thème "les Filles et les Garçons"

- Le jour de Slip, je porte la culotte, de Anne Percin et Thomas Gornet, Éditions du Rouergue, 2013.

Nouvelle entrée au 22 février 2014, et pas n'importe quelle entrée... l'un des livres scandales lié à la pseudo théorie du genre, soit disant introduite en douce dans les écoles, fantasmée par divers candidats aux élections en quêtes de votes et de pouvoir !

Je vous parlais du scandale dans mon article du 13 février, à voir ici http://casalaurette.over-blog.com/2014/02/un-peu-de-bon-sens-ne-serait-pas-du-luxe.htmlhttp://

Je ne reviens pas sur l'actualité aujourd'hui, je préfère vous parler de ce livre que j'ai relu pour l'occasion histoire de tenter de comprendre pourquoi il avait été tant décrié. Et, sans surprise, je ne comprends pas le scandale, j'ai en revanche redécouvert cette petite perle, avant un grand plaisir...

Ce titre fait parti de la collection Boomerang des éditions du Rouergue. C'est une belle originalité dans l'édition jeunesse, deux histoires en une, à lire dans un sens ou dans l'autre qui se complètent et se répondent. C'est cette particularité qui m'a d'abord intéressée, toujours en recherche de belles découvertes, puis, quand j'ai vu les titres, j'ai craqué ...

On découvre ici deux univers dans lesquels vivent Corinne et Corentin, "coco" pour les intimes, la mère, les bons copains/copines, les meilleurs ami(e)s, les instits...

On se retrouve plongés dans la vie de deux gamins, qui se réveillent dans la peau l'un de l'autre, dans un monde parallèle où Corinne devient Corentin et Corentin devient Corinne, et évidemment, tout est inversé. Tout commence, comme pour 99.9% des habitants de notre belle planète, par le rituel du matin : le petit tour au toilette ! Et c'est dans ce minuscule espace d'intimité que tout bascule, puisque chacun se retrouve avec le sexe de l'autre, ne sachant pas vraiment comment contrôler le nouvel organe...

La scène est vraiment drôle : "Je sors lentement de mon lit, me dirige vers les toilettes, ouvre la porte, lève la lunette, baisse mon pyjama et ... me fais pipi dessus ! Hein ? Je baisse la tête et manque de m'étouffer avec un hurlement qui n'arrive pas à sortir. JE N'AI PLUS DE ZIZI !!! Et, à la place : rien, un non-zizi, une fente, une ... zézette ! UNE ZEZETTE?!?"

Le ton est donné, l'incompréhension, l'inquiétude, la panique, les quiproquo, les gaffes, les doutes, les découvertes, les bonnes surprises, l'amusement ... deux mondes à priori opposés, obligés de se rencontrer, de se parler, de se découvrir et de se comprendre ...

Les deux personnages vont passer quelques heures dans la peau de l'autre, quelques heures qu'on imagine déterminantes pour le reste de leur vie, des heures à voir le monde avec les yeux de l'autre, à découvrir l'infinité des représentations avec lesquels chacun doit composer tous les jours et contre lesquels il peut être si simple de lutter avec bon sens, simplicité, intelligence et drôlerie...

Une bonne bouffée d'oxygène avec ce petit livre innovant, amusant et tendre que je mettrais, sans aucune hésitation entre les mains de ma fille quand elle aura appris à lire et qu'elle commencera à se poser des questions sur les relations filles-garçons.

Un grand merci aux deux auteurs, qui ont été injustement attaqués ... qu'ils se rassurent, les gens bienveillants, seins d'esprit, sereins, positifs, constructifs, reconnaissants aux auteurs, illustrateurs, éditeurs, libraires, bibliothécaires pour leur travail passionné et passionnant sont sans aucun doute plus nombreux et bien décidés à continuer de défendre la littérature de qualité et semer de petites graines de bonheur...

Le blog d'Anne Percin est fermé, j’espère qu'elle reviendra bientôt, mais vous pouvez visiter le blog de Thomas Gornet http://thomasgornet.blogspot.fr/

Quelques petites illustrations tout en humour, des pop culottes, que l'on doit à un artiste illustrateur français Nekoto à voir plus en détail ici http://popculottes.tumblr.com/

Comme on est sur un blog littérature jeunesse, j'en ai choisi quelques unes qu'auraient pu porter des héros jeunesse ... peu d'héroïnes malheureusement, si l'illustrateur pouvait réparer cette injustice ...

Thème "les Filles et les Garçons"Thème "les Filles et les Garçons"
Thème "les Filles et les Garçons"Thème "les Filles et les Garçons"

Et pour finir, le conseil foireux de Tata Nath, j'ai nommé Nathalie Jomard, "mapréféréeillustratricequej'adoretropbeaucoup" : porter une culotte !

"Maman-Grumeau méfie-toi, le Grumeau est un être d'une insondable fourberie.
Il attend toujours le moment le plus inopportun pour frapper à grand coup de Maillet de la Honte sur ta petite caboche innocente.
C'est pourquoi, si toutefois un beau jour tu te retrouves dans une position délicate en train d'exhiber bien malgré toi ton popotin au regard inquisiteur d'un inconnu, tu seras bien moins embarrassée si tu portes ce jour-là une culotte en fine dentelle d'Alençon qui aura l'avantage de galber ta miche avec le sexy qui lui sie
d.
C'était le Conseil Foireux du Jour de Tata Nath."

A voir ici : http://grumeautique.blogspot.fr/2008/08/de-limportance-de-porter-une-culotte.html

Thème "les Filles et les Garçons"
Thème "les Filles et les Garçons"
Thème "les Filles et les Garçons"

Album chroniqué à l'occasion de la journée internationale de la femme, à voir dans l'article du 8 mars ici http://casalaurette.over-blog.com/2014/03/les-femmes-a-la-une.htmlhttp://

Album chroniqué pour le challenge je lis aussi des albums (13/60).

Il est sorti le 6 mars en librairie et il est déjà chez Laurette, vous ne pourrais pas dire que je ne propose pas des produits frais à la carte .. !!!

- La déclaration des droits des filles, Elisabeth BRAMI et Estelle BILLON-SPAGNOL, éditions Talents Hauts, 2014

On peut difficilement faire plus simple et plus efficace en gardant un ton léger, ludique, enfantin, drôle. Aucune hésitation, ACHETEZ cet album.

Cet album est soutenu par Amesty International, dans le cadre de la lutte globale contre les discriminations.

Les enfants ont déjà leurs droits (Convention Internationale de droits de l'enfant de 1989) le droit à pratiquer un loisirs, certes, mais il est encore utile aujourd'hui de rappeler que les jeux, les sports, les pratiques culturelles ne sont pas sexués, le droit à l'éducation aussi, encore faut-il que les filles puissent véritablement choisir leur filière, et, le droit à l'égalité, le droit d'être protégé contre les discriminations ... !!!

Les garçons ne sont pas en reste, ils ont aussi leur déclaration car militer pour l'égalité filles/garçons, c'est donner à chacun les mêmes chances et les mêmes droits :

- aux filles le droit de grimper aux arbres, d'être débraillées, de ne pas savoir coudre, de choisir de devenir conducteur de camions, de faire de la boxe, ou porter du noir ... sans se faire traiter de "garçon manqué"

- aux garçons, le droit de pleurer, d'être coquet, de jouer à la dinette, d'être mauvaix en maths, ne pas savoir bricoler, d'aimer porter du rose et de vouloir devenir sage-femme sans se faire traiter de "femmelette".

Parce que ça commence comme ça les discriminations, tout petit déjà, on remet gentiment les enfants sur le chemin qu'il est préférable de suivre, chacun le sien, un semblant de "normalité" qui semble rassurer les parents, sorte "d'ordre naturel" à respecter, mais qui en dit long sur les stéréotypes bien encrés dans notre société, et qui malheureusement ont la vie longue ...

Je vous encourage à découvrir la maison d'édition Talents Hauts, des livres qui traitent tout spécialement du sujet, ici http://www.talentshauts.fr/?p=catalogue9-42&book=245 et sur Facebook : https://www.facebook.com/talentshauts?fref=ts

Thème "les Filles et les Garçons"
Thème "les Filles et les Garçons"
Thème "les Filles et les Garçons"

A découvrir donc également, la version garçons, au ton tout aussi juste :

- La déclaration des droits des garçons, Elisabeth BRAMI et Estelle BILLON-SPAGNOL, éditions Talents Hauts, 2014

Thème "les Filles et les Garçons"
Thème "les Filles et les Garçons"

Album chroniqué pour la challenge "Je lis aussi des albums" le 30 octobre 2014 (lecture 45/60) - coup de cœur -

Thème "les Filles et les Garçons"

- On n'est pas des supers héros, Delphine BEAUVOIS, Claire CANTAIS, Éditions La Ville Brûle, octobre 2014

Il y a quelques mois, je craquais pour le ton provocateur et libérée du premier opus, On n'est pas des poupées, à découvrir en page dédiée http://casalaurette.over-blog.com/biblio-filles-gar%C3%A7ons.html... et je confirme, on n'est pas des poupées, aussi vrai que les garçons ne sont pas des supers héros ... alors je ne pouvais que raffoler du deuxième volet...

Dans cette lutte contre les stéréotypes, on se situe principalement du point de vue féminin et je ne m'en plaint bien sûr mais j'ai tendance à croire qu'une lutte bien menée doit se partager. Hommes et femmes, garçons et filles, ensemble contre l'ordre établi par nos ainés qui n'a plus aujourd'hui et pour toutes les jeunes générations aucun sens, ni aucune raison d'exister.

Si les filles souffrent d'être rangées dans de minuscules cases, pourquoi les garçons n'en souffriraient pas également? N'auraient-ils pas le droit eux aussi de relâcher la pression ? de pleurer un bon coup? de laisser les femmes porter l'énnnnnorme carton ou monter le gros meuble balèze? de se laisser conduire sur la route de vacances ? de se pomponner pendant 3 heures dans la salle de bain? et soyons fous... d'étendre le ligne ou passer la serpillère... Ho là là, je vais un peu loin là, pas sûre qu'aucun homme n'ai vraiment le désir secret d'étendre le linge et passer la serpillière ...et bien au moins, c'est bien la preuve que nous sommes égaux car aucune femme censée ne s'éclate dans ce genre d'activité messieurs ... ;-)

Le ton de l'album reste léger, un peu moins provocateur, mais tout aussi engagé. Dans On n'est pas des poupées, on parle de premier manuel féministe, ici on parle de premier manuel anti-sexiste, toute la différence réside dans cette petite nuance. Les filles, dans le premier volet, se battaient pour elles même, pour leurs droits, leur liberté. Ici les garçons semblent juste nous rappeler qu'eux aussi ont des raisons valables de lutter, mais aux côtés des filles, à égalité..."Ensemble et égaux, on peut changer le monde...on peut même le rendre meilleur !"

Une dernière page, hors histoire nous présente quelques figures masculines qui ont pris position dans le combat pour l'égalité des droits entre les hommes et les femmes et nous rappelle que :

"La bataille contre les préjugés sexistes doit être un combat mixte, car filles et garçons, nous avons tous à y gagner !"

C'est ce petit détail qui pourrait paraître insignifiant qui fait pour moi de ce deuxième volet le meilleur des deux albums. Je préfère de loin que la lutte soit partagée, que l'on arrête de limiter la cause à celle des femmes car c'est loin d'être le cas. Nous avions des batailles importantes à mener, et nous en avons surement encore mais la principale bataille consiste à libérer les enfants, filles ET garçons, des chaînes qui les empêchent de vivre la vie qu'ils devraient pouvoir se choisir en toute liberté.

J’emprunte 2 visuels au blog Deslivreetlesenfants dont voici la chronique : http://www.deslivresetlesenfants.blogspot.fr/2014/10/on-nest-pas-des-super-heros.html

Retrouvez aussi la chronique dans le Tiroir à Histoires, un blog avec lequel je suis souvent sur la même longueur d'ondes c'est par là : http://tiroirahistoires.canalblog.com/archives/2014/10/18/30789256.html

Thème "les Filles et les Garçons"
Thème "les Filles et les Garçons"