Les livres où il fait bon lire

Publié par Laurette

Les livres où il fait bon lire

Aujourd'hui j'ouvre une NOUVELLE PAGE : "les livres qui parlent des livres". Le tout est de commencer ... et pour ça je choisit le plus amusant que j'ai lu...amusant mais pas seulement !

Un livre chroniqué pour le challenge "je lis aussi des Albums", le 25 avril - album 25/60

Les livres où il fait bon lire

C'est un livre, Lane SMITH, Éditions Gallimard Jeunesse, 2013

C'est un délicieux pied de nez à la bataille "version numérique contre format papier" ...

Pas sûr, en revanche, que ce livre fasse l’unanimité parmi les "geek", représentés par un âne, un peu bébête donc, qui, chose quand même peu plausible, ignore complètement ce qu'est un livre et se demande comment faire défiler le texte, si ça marche en Wi-Fi, où est la souris ...le défenseur du livre lui s'en sort bien, représenté par l'animal malin par excellence, le singe ...quoi qu'un peu trop sérieux quand même ce personnage, et pas très drôle finalement ! C'est mon petit bémol ...

Alors ça serait cela l'avenir ... des jeunes qui ignorent jusqu'à savoir ce qu'est un livre ...? NON, quand même, j'ai un peu de mal à imaginer ce scénario...je sais que les librairies indépendantes ne sont pas au mieux mais, d’après ce que j'ai pu lire, les jeunes n'ont pas cessé de lire, ils lisent différemment et ils sont de moins gros lecteurs également. L'économie du livre n'est pas au plus mal, mais les ventes de livres ne se font plus uniquement en librairie. Il faut désormais composer avec les ventes en ligne, et les ventes en hypermarché ... la production de livres n'a jamais été aussi importante, nous sommes littéralement noyés sous les titres, et les gros lecteurs se font plus rares (tellement de choix de loisirs aujourd'hui ...) pas de surprise donc à ce que les ventes baissent un peu...

Que les ventes en ligne et en hypermarché se propagent ne me plait guère car je reste attachée à la librairie, où je prend le temps de regarder les nouveautés, feuilleter les classiques, et où je fais bien souvent de belles découvertes, je crée des occasions de me laisser surprendre, au hasard de la balade. Mais je ne refuse pas pour autant la modernité et y ai recours de temps en temps, bien pratique pour les achats programmés comme ceux de Noël par exemple où il devient clairement impossible de flâner dans les rayons de sa librairie. En revanche, je boude littéralement les hypermarchés, où il est clairement impossible de trouver autre chose que le "prêt à penser" ... certains diront que c'est un moyen d’amener les non lecteurs à croiser le chemin du livre, ... moi je crois que c'est surtout un moyen supplémentaire de faire de l'argent, ... ne faut-il quand même être un peu plus exigeant ??? Je n'ai aucunement la prétention de penser que je lis mieux ou plus en boudant l'hypermarché mais pour regarder régulièrement ce qui y est présenté, aucune chance d'y trouver quoi que ce soit qui sort des 40 "meilleurs ventes" et en matière de littérature jeunesse, c'est clairement pour moi, le rayon le moins intérressant du magasin, à éviter à tout prix, surtout quand on fait l'erreur d'emmener ses enfants pour la corvée des courses ... !

Mais, si l'on en croit ce petit album, on peut aimer la modernité et prendre plaisir à plonger, sans trop d'hésitations dans un bon bouquin...il n'y aurait donc pas à craindre l'arrivée tant décriée du livre numérique ??? Je dois bien avouer que je ne sais pas moi même quoi en penser...il semblerait d'ailleurs que les lecteurs de livres numériques, soient de gros lecteurs... pour ma part, je surf aisément et avec plaisir, je "blog" même, puisque je suis ici à vous écrire, car je penses que le numérique est un formidable outil de découverte et de partage, à qui sait s'en servir, et qui me donne parfois l'impression, certes un peu illusoire, de rajouter des années à ma vie, mais côté lecture, je suis resté attachée au rituel du papier, trop rare moment de liberté totale où plus rien n'a vraiment d'importance, où l'esprit s’échappe et vagabonde entre deux mondes, où le temps s'arrête pour laisse place à un plaisir inexplicable à celui qui n'a jamais ouvert un livre...

Pour la petite réfléxion qu'il m'a inspirée, pour le ton décalé, l'humour et l'originalité de cet album, je le recommande. Sûr qu'il pourra faire naître des petites débats avec les enfants sur le sens que chacun donne à ses lectures...

Les livres où il fait bon lire
Les livres où il fait bon lire
Les livres où il fait bon lire

A noter qu'une version maternelle, pour une première découverte du livre est sortie en 2012, je ne l'ai pas encore lu mais le ton semble le même, version couche-culotte et bibi ...

Il est chroniqué sur le blog de la librairie, la Soupe de l'Espace, par ici http://www.soupedelespace.fr/leblog/cest-un-petit-livre/http://

A voir la petite vidéo de présentation