Rubrikabrac n°14, au creux des branches, au coeur des racines

Publié le par Laurette

Illustration de Rebecca Clark

Illustration de Rebecca Clark

Cela fait déjà quelques temps que je présente des albums qui nous parlent des arbres, ...l'arbre, une promesse qu'on imagine éternelle d'un retour immuable à la vie ... aujourd'hui, je reviens avec quelques nouveaux album et y consacre une rubrikabrac, tant le sujet est inépuisable et source de sagesse, de poésie, et de paix intérieure ...

J'ai beau les admirer, je n'ai jamais été foutue de retenir le nom des principaux arbres, en particulier ceux de nos forêts, ... je le regrette bien sûr et je promets solennellement devant tous mes chers lecteurs de remédier à cette faille très prochainement, mais aujourd'hui, je quitte les souvenirs d'école, et vous propose du ludique, du mystérieux, de l'imaginaire, des découvertes, ... et des lectures bien sûr, en dernière partie de l'article ... embarquez pour l'aventure...

L'arbre est un trésor ....

Rubrikabrac n°14, au creux des branches, au coeur des racines

Et oui, pas inutile de le rappeler, l'arbre est un immense trésor à protéger ... Pour la peine, j'ai fait quelques recherches pour me remémorer ses nombreux atouts....

Voici une synthèse de ses "fonctions écologiques" :

Les forêts sont le "poumon de la terre", ils absorbent les polluants, rendent donc l'air plus pur, et fabriquent notre oxygène...

Les racines permettent de filtrer l'eau qui s'écoule dans nos réserves. Elles la retiennent en évitant aussi de trop gonfler les cours d'eau et diminuent ainsi les risques d’inondation. Elles permettent également de stabiliser les sols, évitant l'érosion.

Ils produisent de la vapeur d'eau, donc de l'humidité, qui régule nos climats en évitant les écarts trop importants de température.

Leur feuillage créent également des zones d'ombre qui permettent de réduire la chaleur ambiante.

Ils réduisent la vitesse du vent et les dégâts qui en découlent. Ils forment également des écrans sonores naturels.

Les différentes espèces d'arbres permettent autant de diversité animale, qui se nourrissent des végétaux, s'y abritent, ou se protègent des prédateurs, du soleil.

Vous trouvez également sur cette page très bien fournie, pour les plus curieux, les autres fonctions de l'arbre, esthétiques, sociales et économiques ... c'est très détaillé et très enrichissant, normal c'est québécois ... http://arboquebec.com/importance

Rubrikabrac n°14, au creux des branches, au coeur des racines

En ce qui me concerne, je m'avoues sans complexe citadine mais ne pourrait me passer du monde végétale, et en particulier les arbres ... ils m'apportent une paix intérieur indescriptible, me rassurent, me fascinent, font mon admiration, j'aime me reposer, lire ou rêvasser à leur ombre,

Comme les arbres, je chéri mes racines, ce sont elles qui me raccrochent à la vie, et me rendent plus fortes à chaque tempête. Et quand je lève les yeux et que j'admire leur cime, je sais que l'on arrête jamais de grandir ...

Je vous livre ici les conseils d'un arbre, à méditer ...

Rubrikabrac n°14, au creux des branches, au coeur des racines

Tailles, formes, couleurs, il y en a pour tous les goûts ...

Le plus petit arbre du monde

Parce que plus c'est petit plus c'est mignon ... et je ne dit pas ça uniquement parce que je fais 1m30 les bras levés bien sûr ... et le gagnant est ... le saule herbacé qui mesure de 5 à 10 cm, et vit dans les zones froides, en artique et en montagne, entre 2000 et 2800m d'altitude...

Rubrikabrac n°14, au creux des branches, au coeur des racines
Rubrikabrac n°14, au creux des branches, au coeur des racines

Le plus grand arbre du monde

On fait le grand écart, et l'on passe de 10 cm à 110 mètres ... haut comme une tour de 40 étages ... incroyable, mais vrai ! Le grand gagnant est ... le séquoia.

Et voilà le plus vieux du monde, il se trouve au Sequoia National Park, en Californie, il a 3200 ans, et a été baptisé "président" il y a déjà 90 ans. Il mesure 75m de haut et 9 mètre de diamètre à la base.

Voici la splendide photo réalisée par une équipe de photographes du National Geographic ... Époustouflant !!! (en particulier quand on regarde le minuscule bonhomme tout en bas, pas plus grand qu'un puceron !)

Rubrikabrac n°14, au creux des branches, au coeur des racines

Les plus colorés ...

Le Jacaranda est originaire du Paraguay, d'Uruguay, du sud du Brésil et de l'Argentine. L'espèce la plus commune est le flambloyant bleu.

Rubrikabrac n°14, au creux des branches, au coeur des racines

Le Brachychiton acerifolius, communément connu sous le nom de Flame Tree Illawarra, est un grand arbre originaire des régions de la côte est de l'Australie. Celui-ci se trouve à l'Université de Queensland.

Rubrikabrac n°14, au creux des branches, au coeur des racines
Rubrikabrac n°14, au creux des branches, au coeur des racines

Celui-ci est probablement mon préféré, le cerisier, et en particulier celui du japon, le Sakura, qui donne lieu à une magnifique cérémonie, Hanami, dont je parlait l'année dernière dans cette rubrikabrac http://casalaurette.over-blog.com/rubrikabrac-episode-2.html

Rubrikabrac n°14, au creux des branches, au coeur des racines

Si un jour, je part en ballade dans ce coin du monde, il faudra que j'aille méditer sur le chemin du philosophe à Kyoto, au Japon ...

trouvé ici : http://voyageakyoto.fr/chemin-de-la-philosophie-tetsugaku-no-michi/#!

trouvé ici : http://voyageakyoto.fr/chemin-de-la-philosophie-tetsugaku-no-michi/#!

Les plus curieux ...

Celui-ci est un dragonnier de Socotra (Ile du Yemen, situé en mer d'Arabie). Outre sa forme originale, sa particularité est la résine qu'il produit appelée sang de dragon pour sa belle couleur rouge dont on se sert en médecine ou comme colorant naturel.

Rubrikabrac n°14, au creux des branches, au coeur des racines
Rubrikabrac n°14, au creux des branches, au coeur des racines

Et pour ceux qui, comme moi auraient du mal à situer l'île de Socotra ou souhaitent préparer leur voyage, voici une petite carte ... merci qui ?

Rubrikabrac n°14, au creux des branches, au coeur des racines

Autre curiosité, le Kapokier, autrement appelé fromager, pour la facilité de découpe, arbre aux amoureux, pour les grosse épines qui couvrent son tronc, ou bois coton pour les fibres végétales qu'il produit, appelé Kapok dont on bourrait les coussins entre autre.

Rubrikabrac n°14, au creux des branches, au coeur des racines
Rubrikabrac n°14, au creux des branches, au coeur des racines
Rubrikabrac n°14, au creux des branches, au coeur des racines

L'art du Bonsaï

En Japonais, Bonsaï signifie "arbre planté dans un pot". C'est une arbre miniature obtenu par la taille régulière et patiente d'un végétal normal. Les Japonais ont élevé l'art du bonsaï à une véritable philosophie. Pour eux, c'est beaucoup plus qu'un arbre en pot. C'est une représentation idéalisée de la nature. L'art du Bonsaï a été développé il y a 2000 ans en chine et introduit au japon autours du XIIème siècle par les moines bouddhistes. Il est alors un objet de méditation, qui permet à ceux qui le contemplent de se sentir en harmonie avec le monde, la nature et soi-même.

Voici quelques beaux spécimens ...

Rubrikabrac n°14, au creux des branches, au coeur des racines
Rubrikabrac n°14, au creux des branches, au coeur des racines
Rubrikabrac n°14, au creux des branches, au coeur des racines
Rubrikabrac n°14, au creux des branches, au coeur des racines
Rubrikabrac n°14, au creux des branches, au coeur des racines
Rubrikabrac n°14, au creux des branches, au coeur des racines
Rubrikabrac n°14, au creux des branches, au coeur des racines

Et qui dit bonsaï dit petit, alors les micro Bonsaï, c'est plus de l'art, ça tient du miracle ...

Rubrikabrac n°14, au creux des branches, au coeur des racines
Rubrikabrac n°14, au creux des branches, au coeur des racines
Rubrikabrac n°14, au creux des branches, au coeur des racines
Rubrikabrac n°14, au creux des branches, au coeur des racines
Rubrikabrac n°14, au creux des branches, au coeur des racines
Rubrikabrac n°14, au creux des branches, au coeur des racines

Les arbres à palabres ...

J'aime beaucoup ce concept ancien d'arbre comme symbole de communion, de sagesse, d'échanges, de grandes décisions, et d'humanité ... l'arbre à palabre, surtout connu en Afrique, est un lieu de rassemblement, à l'ombre duquel on régit toute la vie du village, on s'exprime sur la vie en société, les problèmes rencontrés, la politique, on y célèbre les grands évènements ... et j'aime aussi l'idée que c'est à son ombre que l'on vient écouter des histoires racontées par les anciens du village ...

En Afrique, l'arbre à palabres est généralement un Baobab, majestueux et rassurant...

Je ressent mes origines africaines, parfois, quand en famille on tient d'interminables palabres ... que je définirais comme des discutions à rallonges, désordonnées, assez souvent conflictuelles, sur le monde et sa drôle de façon de tourner ...

Madagascar

Madagascar

Les arbres à souhaits

Rubrikabrac n°14, au creux des branches, au coeur des racines

Avant d'être commercialisé pour les mariages, l'arbre à souhaits ou à vœux est une vieille tradition en Asie, particulièrement en Chine et au japon. L'arbre est est symbole de vie éternelle et d'espoirs. Sa longévité force le respect. Dans les croyances, il relie la terre et le ciel, il est alors le lien entre les hommes et les dieux ... la tradition en Asie, veut qu'on lui confie alors ses aspirations les plus secrètes, écrites sur des bandelettes de papiers de couleur (parfois appelées tanzaku) jetées dans les arbres, cela peut être au nouvel an en Chine, ou pour la fête de Tanabata au Japon, où fête des étoiles, célébrée la 7ème nuit du 7ème mois de l'année.

Rubrikabrac n°14, au creux des branches, au coeur des racines

Cette fête repose sur une vieille légende, une histoire d'amour entre une déesse et un mortel. Par amour, la déesse quitte le royaume des cieux, et donne au mortel deux enfants. Mais un jour, l'un de ses parents la retrouve. Le mortel cherche à la suivre mais les dieux, pour l’empêcher d’accéder aux cieux, séparent alors les deux mondes par une rivière infranchissable, la voie lactée... et la légende raconte enfin, que les deux amants séparés symbolisés par deux étoiles, la tisserande et le bouvier, se retrouvent une fois par an sur la voix lactée, si c'est pas beau ça...

Rubrikabrac n°14, au creux des branches, au coeur des racines
Rubrikabrac n°14, au creux des branches, au coeur des racines

Les arbres creux ...

Illustration de Franco Matticchio

Illustration de Franco Matticchio

Rubrikabrac n°14, au creux des branches, au coeur des racines

Spécificité des arbres creux, ... véritable refuge animalier, un atout indéniable pour notre écosystème.

Les arbres creux et trous d'arbre sont un habitat pour de nombreux animaux qui s'en servent pour s'abriter, se nourrir, se reproduire, nicher et élever leurs petits, en particulier les oiseaux, les petits mammifères, les insectes ...

L'importance de la faune dont la survie dépend directement des arbres creux (vivants ou morts) est considérable. En France, elle représente 25% de la biodiversité des forêts.

source : http://www.gerbeaud.com/jardin/jardinage_naturel/arbres-creux,1306.html

Arbres solitaires, rebelles, courageux ou téméraires ...

Attention, je ne peut pas garantir l'authenticité des photos, beaucoup de belles créations graphiques circulent sur Internet, ..., mais je trouve qu'il y a quelques chose de mystérieux dans ces photos...

Rubrikabrac n°14, au creux des branches, au coeur des racines
Rubrikabrac n°14, au creux des branches, au coeur des racines
Rubrikabrac n°14, au creux des branches, au coeur des racines
Rubrikabrac n°14, au creux des branches, au coeur des racines
Rubrikabrac n°14, au creux des branches, au coeur des racines
Rubrikabrac n°14, au creux des branches, au coeur des racines
Rubrikabrac n°14, au creux des branches, au coeur des racines
Rubrikabrac n°14, au creux des branches, au coeur des racines
Rubrikabrac n°14, au creux des branches, au coeur des racines

Ces arbres qui inspirent les artistes ...

Bienvenu dans l'univers surréaliste et magique de Paul Bond, artiste d'origine mexicaine.

Parmi ses œuvres, cette magnifique série ...

Rubrikabrac n°14, au creux des branches, au coeur des racines
Rubrikabrac n°14, au creux des branches, au coeur des racines
Rubrikabrac n°14, au creux des branches, au coeur des racines
Rubrikabrac n°14, au creux des branches, au coeur des racines
Rubrikabrac n°14, au creux des branches, au coeur des racines
Rubrikabrac n°14, au creux des branches, au coeur des racines

Autre artiste, autre univers, tout aussi surréaliste, qui joue avec l'illusion, c'est juste magique, il s'appelle Rob Gonsalves, artiste peintre canadien.

Quelques unes de ses œuvres, qui nous font prendre un peu de hauteur ...

Rubrikabrac n°14, au creux des branches, au coeur des racines
Rubrikabrac n°14, au creux des branches, au coeur des racines
Rubrikabrac n°14, au creux des branches, au coeur des racines
Rubrikabrac n°14, au creux des branches, au coeur des racines

Et voilà un aperçu du magnifique travail suggestif et coloré de Liz Tran, jeune artiste peintre américaine très inspirée par les arbres on dirait ...

Rubrikabrac n°14, au creux des branches, au coeur des racines
Rubrikabrac n°14, au creux des branches, au coeur des racines
Rubrikabrac n°14, au creux des branches, au coeur des racines
Rubrikabrac n°14, au creux des branches, au coeur des racines

On change complètement d'univers, pour partir dans le petit monde naïf , joyeux, et joliment enfantin de Iwona Lifsches, artiste Danoise.

Rubrikabrac n°14, au creux des branches, au coeur des racines
Rubrikabrac n°14, au creux des branches, au coeur des racines
Rubrikabrac n°14, au creux des branches, au coeur des racines
Rubrikabrac n°14, au creux des branches, au coeur des racines
Rubrikabrac n°14, au creux des branches, au coeur des racines

Il s'appelle, Dima Dmitriev, il est d'origine Russe, et il dépeint des arbres majestueux, protecteurs, réconfortants, apaisants ... c'est juste splendide.

Rubrikabrac n°14, au creux des branches, au coeur des racines
Rubrikabrac n°14, au creux des branches, au coeur des racines
Rubrikabrac n°14, au creux des branches, au coeur des racines
Rubrikabrac n°14, au creux des branches, au coeur des racines

Encore un artiste russe, né en 1989, il s'appelle Ivan Alifan. Ses peintures à l'huile donnent le vertige sans pour autant prendre d'altitude ... impressionnant

Rubrikabrac n°14, au creux des branches, au coeur des racines
Rubrikabrac n°14, au creux des branches, au coeur des racines
Rubrikabrac n°14, au creux des branches, au coeur des racines
Rubrikabrac n°14, au creux des branches, au coeur des racines

L'arbre mutant ...

Rubrikabrac n°14, au creux des branches, au coeur des racines

Incroyable mais (peut-être) vrai ... un arbre qui produirait chaque année 40 sortes de fruits différents ... c'est un artiste américain qui aurait eu un jour cette idée folle, un projet artistique unique en son genre, qui a eu aussi pour vocation de tenter de faire prendre conscience de la disparition de veilles variété de fruits en passe de disparaître, sacrifiée sur l'hôtel du profit et de la production à outrance ... pas totalement idiot bien qu'un peu étrange et peu rassurant sur le potentiel de mutations génétiques ... mais rêve ou réalité, info ou intox, je n'y crois qu'à moitié quand même ...

Ces albums qui font la part belle aux arbres ...

Les nouvelles entrées ...

Challenge "je lis aussi des albums" - lecture 35/100 - album sympa -

Rubrikabrac n°14, au creux des branches, au coeur des racines

Le temps des cerises, Daniela BUNGE, Minedition, 2007

Il est bien joli le temps des cerises, celles que l'on cueille et que l'on mange directement dans les branches...j'ai bien connu ce temps là, et cela me rappelle de bien jolis souvenirs...

Un petit garçon trop timide pour se faire des amis, une petite fille qui n'a jamais le temps pour se faire des amis, et un arbre, planté là, prêt à devenir le refuge de ces enfants qui ont tant de mal à se faire accepter et qui vont apprendre au contact l'un de l'autre à s'ouvrir enfin aux joies de l'enfance...

Un album qui traite, entre les lignes, en toute légèreté, de la différence et des petites discriminations du quotidien, celles auxquelles on ne prête pas vraiment attention...celles qui, cette fois-ci, s'envoleront doucement avec la petite brise chaude et sucrée de l'été, en haut des branches d'un joli cerisier.... mais il est bien court le temps des cerises, comme le dit la chanson ...

"Mais il est bien court, le temps des cerises
Où l'on s'en va à deux cueillir en rêvant
Des pendants
d'oreilles..."

Challenge "Je lis aussi des albums" - lecture 36/100 - bel album -

Rubrikabrac n°14, au creux des branches, au coeur des racines

Le petit arbre qui chantait, Nadine Brun-Cosme, Muriel Kerba, Nathan Jeunesse, 2012 (pour la présente édition)

Qu'il est beau ce petit arbre, qu'il est délicat, fragile et fort à la fois. Délicat et généreux. C'est l'histoire d'une graine, qui poussée par le vent d'automne, virevolta quelques instant puis, alla se nicher dans le sol. C'est l'histoire du petit arbre qui sortit de cette graine, par un jour de grand vent et poussa de travers, tellement le vent était fort. C'est l'histoire de la nature si bien faite qu'elle permit au petit arbre de grandir avec des creux, avec des bosses, comme autant d'abris pour les animaux égarés, apeurés et transis par le froid de l'hiver. C'est l'histoire de ces petits animaux, qui, une fois l'été arrivé se mirent à chanter, miauler, siffler, comme pour remercier l'arbre de les avoir abriter quand ils en avaient besoin. C'est l'histoire enfin d'un petit garçon qui adopta cet arbre particulier pour en faire un terrain de jeu. C'est l'histoire d'un partage, l'histoire d'une harmonie simple et bienveillante qui apaise l'esprit et réchauffe le cœur...c'est l'histoire de la vie.

Un album doux, délicat, plein de sagesse, plein de promesse. Un texte répétitif sans être ennuyeux, apaisant, adapté aux plus petites oreilles. Des illustrations simples et tendres. Un hymne au partage, à la beauté imparfaite. Une très belle lecture.

Challenge "Je lis aussi des albums" - lecture 37/100 - bel album-

Rubrikabrac n°14, au creux des branches, au coeur des racines

A l’ombre du tilleul, Cécile ROUMIGUIERE, Sacha POLIAKOVA, Gautier Languereau, 2005

Encore un beau Gautier Languereau…

Les vacances sont finies pour Samuel. Demain il faudra partir. Il sait qu’il reviendra, mais aujourd’hui il préférerait rester avec Madga, sa grand-mère. Sous le tilleul du jardin, il profite une dernière fois et grave dans sa mémoire tous ses souvenirs d’été, empli de tendresse et de simplicité, « les jeux dans la rivière, les courses dans les prés et le rire de Magda quand il a fait pipi dans le trou du grillon ». Déjà dans les yeux de Madga, il y a déjà le chagrin du départ … Samuel part, et emporte avec lui, un petit morceau d’écorce du grand tilleul. De retour à l’école, Samuel retrouve sa vie et ses amis mais n’oublie pas Magda et Magda, derrière sa fenêtre, regarde le grand Tilleul, et pense à Samuel. Les saisons passent et bientôt revient le moment des retrouvailles.

Cet un album est d’une grande simplicité, d’une étonnante douceur, d’un calme reposant, rassurant. Il déborde de tendresse, d’un petit fils pour une grand-mère que l’on sent aimante et protectrice. Les magnifiques illustrations y sont pour beaucoup. Elles sont délicates et envoutantes … On sent presque le vent caresser nos cheveux et les herbes chatouiller nos pieds et cette odeur de tilleul si particulière, si entêtante … mais où se trouve cette maison, vite, un grand besoin de m’allonger sous le grand tilleul et réfléchir paisiblement à la vie, au temps qui passe, au temps qu’il reste et tout ce que je vais pouvoir en faire…

Les albums déjà chroniqués ça et là ...

Rubrikabrac n°14, au creux des branches, au coeur des racines

Il y a, Mon arbre à secrets, une vrai pépite, ramenée du salon de Montreuil cette année, un trésor à partager, à découvrir par ici ... http://casalaurette.over-blog.com/2014/12/trouvailles-raportees-de-montreuil.html

Puis 3 albums splendides, chroniqués il y a peu, l'article "au creux des branches", qui a inspiré cette rubrikabrac, est à lire par ici http://casalaurette.over-blog.com/2015/04/au-creux-des-branches.html

Rubrikabrac n°14, au creux des branches, au coeur des racines

L'arbre généreux , l'histoire d'une relation précieuse entre un arbre et un petit garçon

Rubrikabrac n°14, au creux des branches, au coeur des racines

Le grand arbre, une fable philosophique, écologique et thérapeutique ...

Rubrikabrac n°14, au creux des branches, au coeur des racines

L'arbre de vie, de la sagesse, un apprentissage de la vie, de la patience, et de l'acceptation du temps qui passe et qui se termine ...

Rubrikabrac n°14, au creux des branches, au coeur des racines

Il y a aussi l'arbre à Kadabras, et son tendre imaginaire présenté dans une rubrikabrac précédente sur les sentiments par ici http://casalaurette.over-blog.com/2015/02/rubrikabrac-n-12-le-plein-de-sentiments-poil-aux-dents.html car ce livre sur fond de jardin farfelu traite de l'absence d'un père et de tout ce qu'un enfant peut inventer pour combler les vides et se créer de l’espoir ...

Rubrikabrac n°14, au creux des branches, au coeur des racines

Et enfin, un gros coup de coeur pour cette pépite, cet OLNI (objet littérraire non identifié), Forêt Wood et ses loufoqueries présenté en épisode 2 de la saga "au creux des branches" par là http://casalaurette.over-blog.com/2015/05/au-creux-des-branches-episode-2.html

Illustrations enlivrantes ... pour finir

Illustrations de Penelope Dullaghan
Illustrations de Penelope Dullaghan

Illustrations de Penelope Dullaghan

Illustration de Johanna R Wright
Illustration de Johanna R Wright
Illustration de Johanna R Wright

Illustration de Johanna R Wright

Illustration de David Sala

Illustration de David Sala

Illustration de Lucy Campbell

Illustration de Lucy Campbell

Voilà chers lecteurs, il est déjà pour moi temps de rendre l'antenne ... j'éspère avoir égaillé votre journée, et atisé votre curiosité ... je reviens très vitre, promis, en attandant, allez profiter de la fraicheur d'un arbre, au fond d'un jardin, d'une forêt ou d'un parc, ..., et n'oubliez pas d'emmener un bon bouquin ;-)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Blandine 11/06/2015 23:46

Quel magnifique article! Très instructif! Merci pour la légende de l'Arbre à souhaits, je la trouve superbe!

Et tous ces arbres, ces couleurs, formes, et vies! Imagés ou réels, un beau moment d'évasion! et je comprends pourquoi l'arbre t'attire autant

Et bien sûr, les albums, dont le 2e me tente particulièrement!

Belle soirée à toi! Des bises!

Laurette 12/06/2015 00:20

Merci Blandine... j'ai beaucoup aimé cette petite légende aussi, c'est amusant que je découvre ça juste après celle des amants papillons, ..., le charme de la culture asiatique ... très romantique ... pour l'album, il m'a un peu fait pensé à celui que tu as chroniqué il y a quelques temps, petit arbre veut grandir ... belle soirée à toi aussi. Bises

Bidib 11/06/2015 19:37

très bel article qui respire l'amour des arbres, tant de souvenir d'enfance (et pas que) liés aux arbres me sont revenu :)
pour rester dans l'esprit je partage quelques images :)
https://s-media-cache-ak0.pinimg.com/736x/70/48/80/704880006dd5a35de78e47436a51eb07.jpg
https://s-media-cache-ak0.pinimg.com/236x/ee/3b/29/ee3b2961648e98b2178192aef1e508ef.jpg
http://www.cafetheodore.fr/wp-content/uploads/2014/09/arbres2.jpg

Laurette 11/06/2015 23:26

Merci Bidib, pour le commentaire et pour les petites images, je n'ai pas pensé au street art sur le coup et pourtant j'adore ... je m'en vais faire un petite article complémentaire de suite ... à très vite