"La saga des petits lecteurs", épisode 3

Publié le par Laurette

Sur ce mois d'août, je me suis lancée dans la découverte des premières lectures, ma fille ayant la chance d'avoir rejoint cette année la grande famille des lecteurs débutants ... J'ai démarré ma découverte chez Milan, et voici un récapitulatif des deux premiers épisodes :

Épisode 1 : Raoul Taffin tombe à l'eau, Benjamin, à partir de 6 ans, un coup de cœur pour ce petit personnage haut en couleur, dont j'ai ensuite chroniqué une autre aventure, en album cette fois-ci, Raoul Taffin, chasseur de Mammouths

Épisode 2 : Danger, enfants sages ! Trois contes à dévorer, un petit recueil Cadet, à partir de 7 ans

Aujourd'hui, pour le plus grand plaisir de ma fille, j'ai choisi des histoires de princesses, mais pas n'importe lesquelles quand même, car je suis un peu psychorigide quand au thème, j'essaye au maximum d'éviter les stéréotypes, j'évite les histoires trop mièvres, trop roses ou trop pailletées (et c'est une lutte de chaque instant tant les commerces regorgent de "tentations"), et celles où l'on attribue aux filles un rôle passif, figé, attendu...

Pour retrouver d'autres histoires qui donnent une place au potentiel des garçons, comme des filles, qui militent pour l'égalité et luttent contre l'intériorisation et la reproduction passive des normes de genre, voir la page dédiée, Thème "les filles et les garçons".

Pour varier un peu les plaisirs, j'ai opté pour une formule un peu différente : 3 livres pour lire ET s'amuser...3 petits livres et 1 jeu de plateau à déplier... c'est sympa, ludique et original (même si le jeu en lui même n'est pas d'une grande fantaisie...).

"La saga des petits lecteurs", épisode 3

Les trois petits livres se présentent dans une pochette, entourés du jeu de plateau à déplier, des petits pions en papier à détacher, et du dé à assembler et coller ... enfantin donc...

"La saga des petits lecteurs", épisode 3
"La saga des petits lecteurs", épisode 3

PREMIERE HISTOIRE (et notre préférée)

"La saga des petits lecteurs", épisode 3

Princesse la-tornade, Marc Cantin, Florence Langlois, 2010 (pour la 1ère édition)

Dans deux royaumes voisins, deux apprentis, prince d'un côté (Francis) et princesse de l'autre (Charlotte) font tous deux le désespoir de leur père respectif car ni l'un ni l'autre ne semblent décidés à respecter les traditions.

Francis n'aime pas se battre "Se battre, boire ou chasser, c'est TER-MI-NE !" et préfère rêvasser en donnant à manger aux canards.

"La saga des petits lecteurs", épisode 3

Charlotte elle, n'aime pas se pomponner "La broderie et autres niaiserie, c'est TER-MI-NE !" et préfère chasser l'ours, le loup ou le cerf à main nues.

Aux yeux de leurs pères, les deux enfants ne sont que prince et princesse de "PACOTILLE" ... devant cette effronterie, le père de Francis décide de l'enfermer dans le donjon jusqu'à ce qu'il change d'avis ... "Si tu réussi à sortir du donjon (et à venir à bout des 3 gardes), tu prendras ma place sur le trône. En attendant : au pain sec et à l'eau !". Mais bien sûr, le jeune homme reste campé sur ses positions.

De son côté, la jeune Charlotte en a assez " de s'entendre répéter qu'elle ne trouvera pas de mari" et "de ce père qui la veut timide et bien sage".

"La saga des petits lecteurs", épisode 3

Elle est bien décidée a prendre son destin en main. C'est alors que la nouvelle d'un jeune prince enfermé en haut d'un donjon arrive aux oreilles de notre Charlotte qui profites de l'occasion pour montrer ce qu'elle vaut ...

Évidemment la suite est attendue, après un combat sanglant, la princesse délivrera le prince et tous deux fileront le parfait amour ... s'apprenant mutuellement courage pour l'un et délicatesse pour l'autre devant les yeux de deux pères finalement satisfaits.

Des illustration pétillantes, colorées, enfantines à souhait. Un texte bien construit, du vocabulaire tout nouveau à toutes les pages. Une lecture très plaisante, amusante, rafraichissante, et qui ne ménage pas les stéréotypes, ni les parents, les pères en l’occurrence (et oui, chers parents, sans s'en rendre compte le plus souvent, et même parfois bien malgré nous, nous sommes les premiers à reproduire les rôles sociaux longuement transmis au fil des générations, jusqu'à n'offrir à nos bambins qu'un tout petit chemin des possibles...). Fort heureusement, ces deux là ont du caractère et refusent le destin tracé ! Une lecture réconfortante, optimiste.

DEUXIEME HISTOIRE

"La saga des petits lecteurs", épisode 3

Les caprices de Mélisse, Benoît Broyart, Elsa Fouquier, 2013 (pour la 1ère édition)

A la lecture du titre, c'était plutôt mal parti ... les femmes et les caprices, encore un bon stéréotype ... Certes, elle est capricieuse notre petite Mélisse mais c'est aussi une princesse ... l'un va t-il sans l'autre ? Surtout quand le bon roi (décidément les pères ne sont pas à la fête ...) cède à la moindre de ses envies et se met en quatre pour la satisfaire ...

Mais l'objet du caprice nous fait bien vite oublier ce petit cliché ... ce qu'elle réclame notre princesse c'est la frousse du siècle. Elle s’ennuie dans son grand château, et ce qu'elle aime par dessus tout, c'est avoir les "chocottes", la "frousse"...elle exige de son père un peur bleue sur le champ !!! Sinon ? Et bien elle part travailler au musée de l'horreur ! Ni une, ni deux, le roi réunit ses conseillers pour trouver une solution ... Et notons, qu'autours de la table du conseil, on trouve aussi ... des femmes, ..., probable contre-sens historique d'ailleurs mais c'est un clin d'oeil appréciable, même si, et c'est dommage, l'auteur ne les fait pas intervenir ...

Une lecture amusante, de jolies illustrations, mais un texte un peu moins riche que le précédent. Cela reste une première lecture très sympa.

TROISIEME HISTOIRE

"La saga des petits lecteurs", épisode 3

La princesse qui dit non !, Tristan Pichard Daphné Hong, 2014 (pour la 1ère édition)

Pour cette dernière histoire, les principaux ingrédients du conte classique sont là,

- Une princesse, parfaite, un peu précieuse et très "relou",

- Un petit serviteur, un page, payé pour la distraire

- Un vilain dragon qui kidnappe la belle,

- Un vieux sorcier, le commanditaire qui tente de lui imposer le mariage,

- Un beau chevalier au sourire "Ultra bright" qui vient sauver la tête couronnée dans l’espoir de lui passer la bague au doigt ...

Tout est réuni ... oui mais rien ne se passe comme convenu ... la princesse n'a peur de rien, elle est maline, elle s'impose et s'oppose à son destin, en envoyant balader le vieux sorcier et le beau chevalier ... et s'en retourne tranquillement raconter ses aventures à son petit page, qui lui, non seulement n'a rien fait pour l'aider mais s'est planqué en pleurnichant ...

Une très chouette lecture, qui reprend bien la construction d'un conte et apprend aux enfants qu'avec quelques élèments essentiels, et un peu d’imagination on peut aller très loin et construire bien des histoires toutes différentes... et bien plus amusantes ...

A TRÈS BIENTÔT POUR D'AUTRES PREMIÈRES LECTURES, j'en ai encore quelques-unes en stock,..., chez Milan ou chez Nathan ... n'hésitez pas à m'en proposer ...

Publié dans Premières lectures

Commenter cet article